Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu – Umetaro Aoi

Le bonheur c'est simple comme un bento de Yuzu - Umetaro AoiTitre : Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu Le bonheur c'est simple comme un bento de Yuzu - Umetaro Aoi
Tomes 1 et 2
Manga
Pays d’origine :
Japon
Thèmes : 
enfance – nourriture – tranches de vie –
Nombre de volumes vf :
2 (terminé)
Nombre de volumes vo :
2 (terminé)
Auteur : Umetaro Aoi
Édition : Nobi Nobi
Collection : Shôjo Kids
Nombre de pages : 192 et 208
Date de sortie :  7 février 2018 et 7 mars 2018
Prix : 7,90€
Acheter le tome 1 et le tome 2 du bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu sur Amazon.
Lire gratuitement les premières pages.

Il en dit quoi le résumé ?

Mugi est une petite ville verdoyante, calme et paisible, bordée par une mer tranquille. Dans cette petite ville, vit une petite fille, qui a ouvert un petit magasin de bento. Elle s’appelle Yuzu, elle a de l’énergie à revendre et surtout, elle sait toujours trouver comment remonter le moral de ses clients. Quelques ingrédients et beaucoup d’amour… c’est prêt ! Bon appétit !

Le bonheur c'est simple comme un bento de Yuzu - Umetaro Aoi

Et moi, j’en pense quoi ?

Yuzu est une petite fille qui habite avec sa grand-mère une maison un peu en retrait d’un joli petit village côtier.
Dans cette maison, elle accueille toutes sortes de clients et clientes et, grâce à un don un peu particulier, elle parvient à leur préparer un bento parfait qui leur fait remonter les souvenirs nécessaires à la réalisation de leurs objectifs.

C’est ainsi que nous voyons passer, entre autre, un vieux couple amoureux, une jeune fille qui ne sait pas se faire d’amis ou encore un jeune garçon qui s’est disputé avec son chien.
Toutes et tous, une fois le bento de Yuzu dégusté, trouvent, au fond de leur mémoire, la solution à leur problème. Et cela, en plus de leur être bien utile, rend la fillette euphorique.

Bien sur, le scénario se répète, puisque nous avons toujours le même schéma qui revient du début à la fin; une nouvelle personne arrive, elle a un problème, Yuzu lui prépare un bento, elle le mange, se souvient d’une chose oubliée et repart en sachant comment le résoudre. Ça pourrait être un peu répétitif, mais les personnages adorables et le fil rouge, Yuzu et son chien Cookie qui font la liaison entre toutes ces nouvelles têtes, nous permettent de ne pas nous lasser.
De plus, nous faire nous intéresser à la vie de toutes ces personnes en si peu de pages, est déjà un sacré tour de force.

On change de formule en gardant les mêmes ingrédients.

Dans le tome 2, Yuzu et sa grand-mère doivent accueillir une autre petite fille, une cousine de Yuzu, pour quelques mois. Celle-ci, Anzu, est une fillette renfermée et taciturne qui vit mal le fait que ses parents la fassent toujours passer après leurs boulot. Habituée à être régulièrement laissée chez des connaissances de ceux-ci, elle accepte sans mal la cohabitation avec Yuzu, bien qu’elle soit fortement décidée à ne pas faire le moindre effort pour s’en rendre agréable.
C’était sans compter sur la joie communicative et l’entrain de sa cousine qui ne tardera pas à l’entrainer dans ses jeux et qui l’initiera à la préparation des bentos.

Le bonheur c'est simple comme un bento de Yuzu - Umetaro Aoi

Dans ce volume, on s’attardera bien plus sur les fillettes, leurs jeux et leur passé. Et, si elles viendront bien en aide à l’un.e ou l’autre habitante.e.s en cours de route, c’est surtout sur leurs propres (petits) soucis que sera tourné ce tome. On découvrira d’où vient cette passion de Yuzu pour les bentos ainsi que ce qui est arrivé à ses parents.

Un titre pour enfant à lire à 7 ou 77 ans.

Les deux tomes qui composent cette mini série, bien que chargés en émotions, sont très agréables à lire et conviennent pour tous les âges. L’héroïne est adorable, espiègle et attachante. C’est dommage que ça s’arrête déjà, mais ça vaut peut-être mieux. Autant s’arrêter sur une bonne impression que de laisser le concept s’épuiser de lui-même.
Vu que la série n’ira pas plus loin, j’aurais néanmoins assez aimé un chapitre bonus pour nous montrer ce qu’elle est devenue une fois ado ou adulte. Mais bon, tant pis.

Au niveau du dessin, on est sur quelque chose de très mignon sans être niai. Les décors, essentiellement le village et la forêt, sont plus ou moins présents en fonction des planches et très beaux.
Ce n’est pas foisonnant de détails mais le style graphique est parfaitement adapté à l’histoire racontée.

A la fin de chaque volume, trois double pages en couleurs nous présentent quelques recettes de bentos à essayer soi-même, issues du livre Tokyo les recettes cultes de Maori Murota.

En résumé

Points résolument positifs : mignon et gentil
Point hélas négatif : l’héroïne est très mature pour son âge, c’est pas hyper crédible. Mais un manga avec un enfant de 5 ans qui réagit et pense vraiment comme un enfant de 5 ans risquerait d’être assez chiant donc, bon…

Challenge un max de BD en 2018 Challenge "Un Mois au Japon" 2018 Des livres en cuisine 2018

5 thoughts on “Le bonheur c’est simple comme un bento de Yuzu – Umetaro Aoi”

  1. C’est rigolo, c’est ma lecture du jour également ! J’ai adoré. Oui, Yuzu a 5 ans et un magasin mais elle est une petite fille « spéciale » son don la rend spéciale, c’est un peu magique, ce qui la rend crédible à mes yeux

    1. C’est assez juste ^^ Et puis dans les mangas les enfants sont souvent plus autonomes qu’en vrai, donc ce n’est pas si choquant ^^

  2. Il me fait rire ton commentaire sur l’enfant 5 ans 🙂 Entre ton avis et celui d’Isabelle vous m’avez vraiment donné envie de découvrir cette série. En plus s’il y a deux tomes c’est parfait !

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.