Welcome to hotel Williams Child Bird tome 2

Welcome to hotel Williams Child Bird tome 2Titre : Welcome to hotel Williams Child Bird
Tome 2
Nombre de volumes vf : 3 (terminé)
Nombre de volumes vo : 3 (terminé)

Scénario :  Kabei Yukako
Dessin : Rihito Takarai
Éditions : Ototo
Nombre de pages : 208
Date de sortie :  23 février 2012
Prix : 6,66€
Achetez Welcome to hotel Williams Child Bird tome 2 sur Amazon.
Lisez aussi ma critique du tome 1 de Welcome to hotel Williams Child Bird 

Il en dit quoi le résumé ? 

Yûsei se retrouve avec un bras dans le plâtre après sa chute dans les escaliers en tentant de porter secours à Kizuna… Dans le même temps, celle-ci découvre la troublante ressemblance qu’il existe entre elle et l’ancienne petite amie de Yûsei…

Et moi, j’en pense quoi ?

Cette critique contient des spoilers du premier tome. Vous voilà prévenu.e.s.

Vous avez aimé le premier tome de Welcome to hotel Williams Child Bird ? Vous allez adorer le second.

La petite intrigue secondaire mise en place à la fin du premier tome va se voir résolue dans les premières pages. Et si elle se conclut par une incapacité de travail de plusieurs semaines pour Yûsei il ne s’agit finalement pas de quelque chose de très grave. Ce qui permettra de passer rapidement à autre chose. 

Ça retiendra en tout cas bien moins notre attention que la découverte de l’incroyable ressemblance de Kizuna avec l’ex petite amie de Yusei ainsi que de l’histoire de celle ci. Qui sont, au fond, le thème de ce second tome.

Welcome to hotel Williams Child Bird tome 2

Les personnalités s’affirment

Dans ce volume nous en apprenons beaucoup sur Yûsei, sur son passé et aussi, un peu, sur sa psychologie. On pouvait déjà supposer dans le premier tome que ce personnage cachait un sombre secret mais on était loin de se douter de sa réelle nature.
Chose surprenante, mais qui renforce sa personnalité, Kizuna, en l’apprenant, ne va pas du tout le prendre en pitié. Sa réaction sera au contraire à la hauteur du personnage et permettra à l’histoire de partir dans un arc narratif assez éloigné des clichés du genre.

Ça renforce l’attachement que l’on a pour Kizuna mais aussi le respect que l’on peut lui porter. Elle est vraiment plus que l’ado superficielle à laquelle on s’attend au tout début et elle le prouve un peu plus à chaque page.

Du temps pour Yuki. Beaucoup de temps pour Yuki

Dans la seconde partie nous allons enfin en savoir plus sur Yuki qui est un personnage plus complexe et réfléchi qu’il ne le laissait paraitre. Même si ça transparaissait déjà dans le tome précédent, là on en a la certitude.
Il ne prend pas exactement le chemin qu’on l’imaginait pouvoir prendre dans le premier tome mais celui ci est tout aussi intéressant.

En un seul tome nous en apprenons au final énormément sur les trois protagonistes. Iels se révèlent de plus en plus à nous et il nous tarde de les retrouver dans le troisième et hélas dernier tome de la série.

Une fin qui affole

Comme si une habitude s’était déjà créée en si peu de volumes celui ci se termine une fois encore sur un cliffanger nous laissant inquiet.e.s pour certains personnages. Et le fait de savoir que le roman original est plus sombre que le manga laisse réellement craindre pour leur vie.
Espérons que nous les retrouverons tous les trois pour la conclusion de cette histoire passionnante.

Welcome to hotel Williams Child Bird tome 2

Au niveau du dessin ce sera bref, parce que c’est toujours un peu pareil que dans le premier tome. On reconnait immédiatement le trait de Rihito Takarai. Aucune case n’est en dessous des autres et bien que le décor soit généralement assez simple, voir vide, il sait se faire grandiose quand le scénario le demande.

C’est typiquement le genre de manga que l’on peut acheter après l’avoir feuilleté, sans même en avoir lu le résumé.

En résumé

Points positifs : Les dessins toujours très beaux, le développement des personnages, Yuki.
Point négatif : La brièveté de la série.

Enregistrer

Enregistrer

One thought on “Welcome to hotel Williams Child Bird tome 2

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.