Welcome to hotel Williams Child Bird tome 1 – Kabei Yukako et Rihito Takarai

Welcome to hotel Williams Child Bird tome 1Titre : Welcome to hotel Williams Child Bird
Tome 1
Nombre de volumes vf : 3 (terminé)
Nombre de volumes vo : 3 (terminé)

Scénario :  Kabei Yukako
Dessin : Rihito Takarai
Éditions : Ototo
Nombre de pages : 208
Date de sortie :  23 février 2012
Prix : 7,99€
Achetez Welcome to hotel Williams Child Bird tome 1 sur Amazon.
Lisez aussi ma critique du tome 2 de Welcome to hotel Williams Child Bird .

Il en dit quoi le résumé ? 

Kizuna est une jeune fille de 16 ans qui joue à des jeux dangereux afin de mettre du piquant dans sa vie. Avec ses copines, elles séduisent des hommes, les emmènent aux portes des Love Hôtels et les dépouillent. Mais Kizuna en a assez. Un jour, elle rencontre Inoue Yuki qui lui propose un travail : devenir modèle nu pour le cousin de Yuki, le beau mais nonchalant Yusei Asai qui est peintre et voisin de Kizuna.

Et moi, j’en pense quoi ?

Ça fait très longtemps que je voulais commencer cette série. J’avais donc une attente assez importante concernant ce titre même si je n’avais pas fait plus attention que ça au résumé.

Kizuna est une adolescente qui joue avec ses « amies » à arnaquer des hommes qu’elles abordent dans la rue. Elles leur font croire qu’elles ont envie de s’envoyer en l’air mais que tout ce qu’elles souhaitent réellement c’est leur voler leur portefeuille.

Dés le départ on sent que Kizuna veut arrêter ce petit jeu mais qu’elle n’ose pas s’opposer aux autres filles. C’est sa rencontre avec Yuki et juste après avec son cousin, Yusei, qui va lui permettre d’enfin tirer un trait sur cette vie quand elle deviendra le modèle de se dernier qui est artiste peintre.

Welcome to hotel Williams Child Bird tome 1

Ce premier tome pose les bases et l’univers où vont évoluer les personnages.
Kizuna est un personnage plus intéressant et complexe que ce que le résumé ne laisse supposer d’elle. Yusei nous est tout d’abord présenté comme l’archétype de l’artiste plongé dans son travail et qui ne voit rien d’autre que ses toiles. Mais plusieurs choses tout au long de l’histoire nous laisseront entr’apercevoir qu’il est peut-être un peu plus que ça.
Yuki est mon personnage préféré. Beaucoup de mystère l’entoure, c’est quelqu’un de pétillant, de délirant et c’est grâce à son intervention que les deux protagonistes se rencontrent. J’espère qu’on en saura beaucoup plus à son sujet dans les tomes suivants.

Une claque visuelle

Visuellement c’est superbe. En même temps c’est un Rihito Takarai, le contraire aurait donc été surprenant. Les traits sont fins, les perso beaux à se damner. Les décors sont bien retranscrits même s’ils se font assez discrets quand ils ne sont pas important dans la trame. Et l’ambiance passe du pesant au bon enfant en quelques pages.
C’est une vraie réussite. 

Welcome to hotel Williams Child Bird une série courte en trois tomes, ce qui est un peu dommage. J’ai l’impression qu’il y avait matière à en faire plus. Mais je ne pourrais confirmer ça qu’après avoir lu les deux suivants.

Il s’agit d’une adaptation d’un roman original de Yukako Kabei.
Et j’ai très envie de lire ce roman d’origine, prétendument beaucoup plus sombre, mais je n’en trouve pas trace en français (encore… Ça devient une sale habitude). Je vais probablement devoir me contenter du manga (qui, je le répète, démarre très bien avec ce premier tome) ou apprendre le japonais (arg).

En résumé

Point positif : Dessins superbes, histoire originale, personnages sympathiques et intrigant.e.s
Point négatif : Roman dont c’est inspiré non traduit en français, le tome 3 semble un peu difficile à obtenir (mais je n’ai pas encore été voir dans ma librairie).

 

Enregistrer

Enregistrer

One thought on “Welcome to hotel Williams Child Bird tome 1 – Kabei Yukako et Rihito Takarai

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.