Je voudrais être tué par une lycéenne tome 1 – Usamaru Furuya

Je voudrais être tué par une lycéenne tome 1 - Usamaru FuruyaTitre : Je voudrais être tué par une lycéenne
Tome 1
Manga – seinen
Pays d’origine :
Japon
Thèmes : 
autassassinophilie – fétichisme – lycéen – double personnalité
Nombre de volumes vf :
1 (en cours)
Nombre de volumes vo :
2 (terminé)
Auteur : Usamaru Furuya
Édition : Delcourt
Collection : Delcourt Seinen
Nombre de pages : 240
Date de sortie :  8 mars 2017
Prix : 7,99€ album – 4,99€ numérique
Acheter Je voudrais être tué par une lycéenne tome 1 sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Haruto Higashiyama n’est excité que par le risque de se faire tuer par une lycéenne. Cet autassassinophile est donc devenu professeur dans l’espoir de pouvoir être un jour mis à mort par une lycéenne. Il jette son dévolu sur une de ses élèves, rêvant d’être assassiné de ses douces mains de jeune fille. Il prépare alors son plan minutieusement, révélant petit à petit sa personnalité pour le moins grotesque…

Je voudrais être tué par une lycéenne tome 1 - Usamaru Furuya

Et moi, j’en pense quoi ?

Haruto Higashiyama, jeune prof très apprécié, a un fantasme un poil obsédant; Il rêve qu’une jeune et jolie étudiante aux mains fines l’assassine.

Au début ce n’était qu’un fantasme sans but, une chose à laquelle il pensait en se masturbant, mais depuis sa rencontre avec Maho, une élève inscrite dans son club d’étude des vestiges de Nitaka il a mis un visage sur ce scénario que lui même trouve tordu. Et alors que l’année scolaire approche de son terme et que la jeune étudiante s’en ira bientôt pour l’université le jeune homme se voit pressé par le temps. S’il veut concrétiser son envie il va lui falloir tout mettre au point au plus vite. Et c’est ce que nous allons le voir faire durant ce premier tome.

Les chapitres s’attardent alternativement sur le prof, Maho et d’autres personnages que l’on découvre un peu plus tard.
Loin d’être aussi glauque que ce à quoi on pourrait s’attendre, ce manga met en scène des personnages varié.e.s aux psychologies torturées de bien des façons. Que ce soit la surdouée qui sent venir les tremblements de terre, l’ex-petite amie rigolote et perspicace ou le prof qui se perd dans un fantasme destructeur devant le conduire à la mort, tou.te.s sont crédibles et même attachant.e.s.

En attente du crescendo final.

L’ambiance qui ressort de ce premier volume est volontairement étrange, dérangeante. On pénètre le quotidien de ce petit groupe d’individus en sachant qu’une chose plutôt malsaine est sur le point de se produire. Un peu comme si on suivait les premiers pas d’un tueur en série.
Sauf qu’ici le serial killer ne veut de mal à personne. Il programme son propre assassinat.

Je voudrais être tué par une lycéenne tome 1 - Usamaru Furuya

Au final de cette première partie, alors que tous les préparatifs sont presque achevés, deux questions demeurent : Haruto parviendra t-il à mettre son plan à exécution et quelles séquelles en gardera Maho ?

La série, dont le tome final doit sortir en octobre, tient en seulement deux tomes. Au vu de son originalité je pense que ce serait dommage de s’en priver.
Montrons aux éditeurs que nous voulons plus de séries étranges et (un peu) dérangeantes comme celle ci.

Au niveau du dessin on est sur quelque chose de sobre et classique, parfois un peu raide mais parfaitement acceptable.

En résumé

Points résolument positifs : L’originalité du scénario, les personnages variés et crédibles.
Point hélas négatif : Le dessin pourrait être un poil plus énergique.

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.