The Gardener t1, 2 et 3 – MarcG

box livresque

Titre : The Gardener
Tomes 1, 2 et 3
Nombre de volumes vf : 3 (en cours)
Auteur : MarcG
Édition : Auto édition
Nombre de pages : 88, 84 et 68
Date de sortie :  juillet 2013, janvier 2015 et juin 2016
Prix : 8 € (actuellement en rupture de stock mais les PDF restent disponible à 4,49€)
Achetez The Gardener tome 1, 2 ou 3.
Ou commencez à le lire gratuitement en ligne.
Le site The Gardener.
La page Facebook The Gardener.

Il en dit quoi le résumé ?

Ambroise Archibald, jeune homme fortuné et bien mis de sa personne, s’est retiré au manoir familial après quelques soucis de santé. Il y coule des jours paisibles jusqu’à sa rencontre avec Léo, le jardinier en charge du domaine. Il est alors confronté à un homme qui ne lui ressemble en rien et qui va pourtant susciter chez lui une vive émotion. 

Et moi, j’en pense quoi ?

J’ai commencé à lire The Gardener gratuitement en ligne, comme la plupart des gens qui connaissent ce webcomic, je pense. Et j’ai attendu jusqu’au précommandes du troisième tome pour enfin m’acheter l’intégrale. Par support et aussi parce que c’est quand même plus agréable de tourner de vraies pages que de cliquer sur suivant.

Dans cette édition reliée j’ai découvert qu’il y avait des bonus. Quelques pages supplémentaires dans l’histoire, jamais publiées sur le site. Ce fut plutôt une bonne surprise parce que je n’en savais rien. Ça a parfois du bon d’acheter les yeux fermés.

Tome par tome :

Dans le premier tome le décor est posé. Nous faisons la connaissance d’Ambroise et de Léo. Qui eux aussi vont faire connaissance l’un avec l’autre. Nous nous immisçons dans leurs pensées et nous découvrons qu’aucun des deux n’est insensible au charme de l’autre. Mais rien ne va plus loin pour l’instant.
Nous apprenons simplement à découvrir leur environnement, leur personnalité et nous commençons à nous attacher à eux.

Dans le tome deux la relation entre les deux protagonistes prend de l’ampleur. Tous les prétextes sont bons pour les faire se rencontrer et discuter. Ils en apprennent plus sur leur passé respectif et nous aussi, par la même occasion.

C’est un tome plus intense que le premier où l’on s’aperçoit encore plus qu’ils ne sont ni du même monde ni sur la même longueur d’ondes malgré leur attirance partagée, bien qu’elle ne soit toujours pas dévoilée.

L’apparition de la couleur.

Dans les deux premiers tomes seules les pages de présentation de chapitre étaient en couleur. Dans celui ci, grande révolution graphique, il s’agit de l’entièreté du volume.  Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça rend tout beaucoup plus vivant. Et c’est à ce moment là qu’on se rend compte que ça manquait terriblement dans les quatre premiers chapitres.

Cette fois nos jeunes héros passent à la vitesse supérieur et commencent à supposer que leur attirance pourrait être réciproque. Mais c’était sans compter sur l’arrivée d’un nouveau personnage insupportable et crucial tout droit sortit du passé d’Ambroise.
Il y a du rififi dans l’air. (oui, j’aime les expressions ringardes).

Et globalement ?

Au niveau du dessin il n’y a rien à redire. Les personnages sont beaux, vivants et expressifs. Les décors jouissent d’une attention toute particulière. Les jardins sont très bien rendus ainsi que la maison, qui laisse véritablement rêveur.
Il y a une maitrise évidente aussi bien en ce qui concerne les être vivants que les éléments de décor statiques. Ce sont des dessins que l’on peut regarder encore et encore sans s’en lasser.

La plastique des personnages principaux est bien évidement attrayante mais les quelques personnages secondaires sont beaucoup plus diversifiés. Même quand ils doivent apparaitre dévêtus. Et ça c’est plutôt agréable.

Nous avons ici une œuvre plutôt réaliste dans les traits, ce qui comprend des visages aux proportions très humaines. Et qui ne plaira pas forcément à tout le monde bien que l’on s’y habitue très vite.
L’ambiance générale est extrêmement bien rendue et c’est un plaisir de les feuilleter encore et encore.

Les travail sur les expressions est vraiment sympa. Les chibis bonus de fin de chapitre sont kawaii juste comme il faut et les illustrations bonus de fin de tome ne demandent qu’à être tirées en poster.

Ces trois tomes sont un vrai coup de cœur pour moi que je ne peux que vous conseiller.

Essayez vous déjà à la version gratuite en ligne et dites m’en des nouvelles.
Les mises à jour se font chaque lundi avec la publication d’une nouvelle planche. Bon, c’est un peu moins régulier pour le moment à cause des vacances et différentes conventions mais je suis bien la dernière personne qui puisse critiquer cela.

En résumé :

Les points résolument positifs : C’est beau. Parfois tendre, parfois drôle mais toujours juste. Le personnage d’Eugène, le majordome, est très amusant sous son air sérieux et pince sans rire. D’ailleurs il a beaucoup de fans dans la communauté.
Les points qui le sont hélas moins : Les deux premiers tomes sont en noir et blanc. Mais je préfère savoir le dessinateur travailler sur le prochain chapitre que passer à la colo des premiers.

the gardener t1 2 3

Enregistrer

Enregistrer

One thought on “The Gardener t1, 2 et 3 – MarcG

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.