Tamara tome 6 Tu dépasses ! Darasse – Zidrou

tamara tome 6Titre : Tamara
Tome 6
Nombre de volumes vf : 14 (en cours)

Scénario : Zidrou
Dessin : Chistian Darasse
Édition : Dupuis
Nombre de pages : 48
Date de sortie :  18 juin 2008
Prix : 10,60€ tarif normal – 3,90€ opé été 2016
Achetez Tamara tome 6 sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Tout d’abord, perdre du poids, donc manger moins de crasses…hum… ça va pas être de la tarte ! De la tarte…oh j’en ai déjà envie, et j’ai une de ces faims ! Non je ne peux pas, je dois résister, je dois perdre au moins 995 gr pour ne peser plus que 82 kg ! Ensuite, faudrait que je m’inscrive à un centre de fitness…mais bon, on verra ça plus tard ! Mais, surtout rencontrer un amoureux…Pas un « Wagner » ! lui, c’est un con ! Un crétin ! Un débile ! Et pas non plus un garçon comme mon père…celui-là, je ne sais pas ce qui me retient de… grmftr !

Non, un garçon doux, romantique…y a quand même moyen ! Je ne sais pas si les méthodes de Yoli sont vraiment efficaces : attraper un garçon au lasso, ou même un appeau pour garçons ?!! J’ai plutôt l’impression que je leur fais peur… oh mais oui… pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt ! Des tatoo’s ! je vais me mettre des tatoo’s partout et ils vont tomber comme des mouches, c’est sûr !

Et moi, j’en pense quoi ?

Dans cet album, qu’on pourrait qualifier de dernier du premier cycle (comprenez « avant l’arrivée de Diego »), on retrouve tous les personnages qui font l’âme de cette série. Tamara, bien sur, Yoli, leurs parents, Jelilah et les siens (de parents), Wagner, quelques autres élèves mais au fond assez peu, et aussi GrosseGirl.

Finalement, bien que ce soit un tome plutôt « ancienne génération » on le trouvera assez axé famille. Ce qui donne lieu à des planches généralement rafraichissantes et joyeuses.

Il n’est pas non plus exempté des gags habituels qu’on attend(ait) à chaque nouvel album : Le nouveau régime, les râteaux, les blagues à la Wagner, les mini récits de Yoli et les moments scolaires embarrassants. 

Bon, l’humour n’est pas toujours très fin mais ce n’est pas une nouveauté et dans les grosses lignes ça reste un très bon album.

Petit détail d’actualité

J’ai relayé l’info sur FB il y a une ou deux semaines et je ne comptais pas en parler plus mais vu que j’avais cette critique à écrire j’ai fait d’une pierre deux coups.

L’image de couverture est assez amusante dans le sens où elle pourrait faire écho à celle du film adapté de la BD qui sortira bientôt.
Derrière, nous avons la vraie Tamara. Avec ses nombreux kilos en trop (j’ai même l’impression que Darasse a été particulièrement généreux sur le coup), sa coiffure ringarde et son regard qui en dit long sur ce qui se passe dans sa petite tête.
Et devant nous avons un ersatz. Trop mince, non conforme à l’image recherchée et qui ne parvient clairement pas à occulter la vraie Tamara. Un peu comme l’actrice qui a été choisie pour entrer dans le rôle.

tamara tendresse

Un film qu’on attendait. Non, en fait, non.

Car, pour celleux qui ne le savaient pas, un film a été adapté de cette série et, alors que nous n’avions encore pu que découvrir son affiche, il soulevait déjà un max de protestations.
Tamara a subit un lifting. Et pas un petit. On a juste fait enfiler un pull informe à l’actrice et basta, c’est comme si elle était grosse. Les producteurs ont été jusqu’à lui faire prendre 14 kilos pour le rôle. Sauf que malgré ça elle reste encore et toujours trop mince !

En même temps ça peut se comprendre, trouver une ado vraiment ronde et bonne actrice était probablement mission impossible (scoop : non, pas du tout !). Ou alors ils ont eu peur qu’elle fasse exploser le budget buffet.
On remarquera aussi un blanchiment de l’acteur jouant Diego. Qui a vraiment une tête de BG de base hyper inintéressant. Rien à voir avec le mec tranquille et sympathique qu’est censé être Diego.
 Yoli n’échappe pas non plus à la tendance Dash (plus blanc que blanc). Mais si, au vu de la bande annonce qui vient d’être mise en ligne, c’est encore elle qui semble s’en sortir le mieux point de vue jeu d’acteur.

tamara-le-film-de-merde

Amandine, la maman ne s’en sort hélas pas aussi bien et semble être devenue une sorte d’hybride entre tatie Danielle et la baraki du coin.
Même Wagner, qui lui aussi est joué par un pseudo BG, semble moins beauf qu’elle.

Alors bon, je digresse, certes, mais ça fait un peu mal au cul de voir cette série relativement sympa malgré ses quelques dérapages, être ainsi bafouée.

En résumé :

Les points résolument positifs : Quelques bons mots et beaucoup de tendresse
Les points qui le sont hélas moins : Certains gags ont un peu vieillit (ou alors c’est moi qui ai vieilli).

Enregistrer

Enregistrer

3 thoughts on “Tamara tome 6 Tu dépasses ! Darasse – Zidrou

  1. J’ai vu passer la critique sur le choix des acteurs du film. En effet c’est surprenant d’avoir fait de tels choix. Ils se sont exprimés sur le sujet ?
    En ce qui concerne cette BD je ne l’ai jamais lu mais j’aurais sans doute accroché si je l’avais croisée quand j’étais jeune.
    1. Je n’ai vu aucune explication de leur part non. Mais en même temps je n’ai pas beaucoup cherché non plus.
      Par contre l’affiche ne comporte pas la moindre allusion aux auteurs de la BD, genre « d’après les personnages/l’univers/la BD de … » Ça sent l’adaptation reniée.

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.