La Rose écarlate Missions 1 – Lyfoung, Jenny

La Rose écarlate - Missions T1Titre : La Rose écarlate – Missions –
Tome 1 – Le spectre de la Bastille 1/2
Spin-off de la série La Rose écarlate (11 tomes. En cours)

Nombre de volumes : 4 (en cours)
Scénario : Patricia Lyfoung
Dessin : Jenny, avec l’aide de Mister Choco Man
Couleur : Fleur D, Linda Aksonesilp, Philippe Ogaki
Édition : Delcourt
Nombre de pages : 48
Date de sortie :  20 novembre 2013
Prix : 10,90€
Achetez La Rose écarlate – Missions – Le spectre de la Bastille 1/2 sur Amazon.
La page FB de Patricia Lyfoung
Sa page Deviantart

Il en dit quoi le résumé ?

Depuis peu fiancée à Guilhem, Maud, alias la Rose écarlate, n’a rien perdu de sa fougue, ni de ses convictions, toujours prête à défendre les opprimés. Côté bonnes manières, en revanche, la belle a quelques efforts à faire. En proie à une terrible crise de jalousie depuis l’arrivée d’Adèle, la justicière devra pourtant garder son sang froid afin de démasquer ce mystérieux fantôme tueur de jeunes femmes rousses…

Et moi, j’en pense quoi ?

On arrive tout doucement à la fin des BD à un euro des 48h BD. Mais ce n’est pas parce que je vous les présente en dernier qu’elles sont moins bonnes. Loin de là.

La Rose écarlate j’en avais très vaguement entendu parler mais je ne n’y avais jamais vraiment prêté attention. Ce spin-off reprend les mêmes personnages que dans la série originale si j’ai bien compris, mais il s’articule en histoires complètes en deux tomes à chaque fois. Et c’est plutôt bien vu pour faire découvrir la série aux néophytes.

Dans ce volume on découvre qu’un « fantôme », ou quelqu’un souhaitant se faire passer pour tel, enlève des jeunes filles rousses depuis quelques mois. Par un heureux concours de circonstance la Rose écarlate va se retrouver sur son chemin et empêcher qu’un nouvel enlèvement aie lieu.
Cela ne sera pourtant pas suffisant, le criminel courant toujours et la vie de toutes les rousses de la ville étant encore menacée. La justicière, aidée de son fiancé, le Renard, va donc se lancer à sa poursuite.

 Une héroïne courageuse et énergique

Toutes les personnes ayant aimé la Tulipe Noire dans leur enfance devrait apprécier la Rose écarlate. Je veux dire, j’ai un souvenir vraiment très vague de ce dessin animé mais des quelques bribes qu’il m’en reste je ne peux que voir un certain nombre de similitudes. L’héroïne est  énergique, sympa et un peu bourrue. Elle œuvre pour les plus démunis quitte pour cela à dévaliser les riches. Il serait difficile de ne pas l’aimer.

L’histoire ne traine pas (elle doit être bouclée en deux tomes, ne l’oublions pas) mais ne passe pas non plus trop vite sur les choses importantes.
Le rythme est très bon, les dialogues tiennent bien la route et l’ambiance générale est super sympa.

Au niveau du dessin il n’y a rien à redire. Ils sont mignons, expressifs et énergiques. On ressent fortement l’inspiration japonaise mais elle se marie à merveille avec le style général. Ce sont des illustrations vraiment agréables à regarder.
La couleur a également bénéficié d’un excellent travail, les ambiances sont rendues à a perfection et chaque planche est plus belle que la précédente.

En bref, oui, c’est une excellente BD que je vous conseille.
Personnellement je vais me procurer rapidement le second tome et je pense qu’ensuite j’attaquerais la série d’origine.

En résumé :

Les points résolument positifs : Les dessins sont superbes, l’histoire tient la route et en seulement une quarantaine de pages on s’attache suffisamment aux personnages pour vouloir en savoir plus à leur sujet.
Les points qui le sont hélas moins : J’ai toujours trouvé un peu idiot que personne ne reconnaisse les héros masqués alors qu’ils ne portent qu’un bandeau qui ne couvre même pas tout leur visage. Maud ne change même pas de coiffure quand elle devient la Rose écarlate, par exemple. Mais cette critique s’adresse aux héros et héroïnes masqué.e.s de manière générale, pas uniquement à celle ci.

Enregistrer

One thought on “La Rose écarlate Missions 1 – Lyfoung, Jenny

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.