Quelques minutes avant minuit – Patrick Ness, Siobhan Dowd & Jim Kay

Quelques minutes avant minuit - Patrick Ness, Siobhan Dowd & Jim KayTitre : Quelques minutes avant minuit
Roman jeunesse
Pays d’origine :
Angleterre
Thèmes : 
maladie – cauchemar – mort
Auteur : Patrick Ness
D’après une idée de Siobhan Dowd. Hélas décédée avant d’avoir pu écrire cette histoire elle même.
Illustrations : Jim Kay
Édition : Gallimard Jeunesse
Nombre de pages : 224
Date de sortie :  20 avril 2012
Prix : 18€ broché – 6,80€ poche
Acheter Quelques minutes avant minuit sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Depuis que sa mère est malade, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. Chaque fois, quelques minutes après minuit, un monstre apparaît sous la forme d’un arbre gigantesque qui apporte avec lui l’obscurité, le vent, les cris. Le monstre vient chercher quelque chose de très ancien et de sauvage. Il veut connaître la vérité…

Et moi, j’en pense quoi ?

Comme tout le monde ou presque j’ai vu la bande annonce du film au début de l’année. Et j’ai même failli aller le voir au cinéma. Chose que je n’ai finalement pas faite pour plusieurs raisons inintéressantes.

Quand j’ai vu le livre sur les étagères de la bibliothèque, la semaine passée, j’ai hésité. Si la bande annonce n’était pas parvenue à me donner envie d’aller voir le film (enfin si, un peu, mais pas assez vu que je n’y avais pas été au bout du compte) pouvait-elle me motiver à lire l’œuvre d’origine ? Mue par un certain intérêt pour la couverture, ma main l’avait pourtant saisi et un rapide feuilletage mettait fin à mes hésitations. Le livre était illustré et les dessins étaient vraiment, mais vraiment, classes.

Quelques minutes avant minuit - Patrick Ness, Siobhan Dowd & Jim Kay

C’est ainsi qu’au bout de quelques jours, et malgré une PAL pourtant débordante, je l’attaquais avec davantage l’envie de regarder les images que de lire le texte. Sans même avoir lu le résumé et en n’en sachant que ce que la bande annonce laissait apercevoir.

Du coup rien n’avait pu me préparer à ce que j’allais à la fois découvrir et vivre.

Passionnant, addictif, terrible.

Là où, au fond, je n’attendais qu’un livre jeunesse sur un petit garçon qui devient ami avec un arbre monstre, un peu dans l’esprit de Peter et Eliott, j’ai trouvé une fable foutrement bien écrite traitant d’un sujet dur et sérieux.

La maman de Conor va mal. Les traitements qu’elle enchaine ne semblent pas fonctionner et bien que son état empire de jour en jour, Conor veut continuer à croire qu’elle va se remettre. Mais la situation lui pèse.
Quand sa grand-mère, qu’il n’apprécie pas beaucoup, vient habiter avec elleux pour quelques temps, le jeune garçon se renferme encore plus. Et, comme si ce n’était pas suffisant, ça ne va pas fort à l’école. Entre les élèves qui l’évitent, ceux qui le martyrisent et les profs qui s’efforcent d’être gentilles « vu sa situation » mais qui gaffent en permanence, Conor s’enfonce de plus en plus et s’isole de tout le monde.

Et puis il y le cauchemar. Celui qui revient chaque nuit et qui le terrifie. Celui dont il ne veut parler à personne…

Quelques minutes avant minuit - Patrick Ness, Siobhan Dowd & Jim Kay

Un thème peu abordé, et pour cause.

Ce livre aborde d’une façon peu conventionnelle un sujet très dur et, finalement, assez rarement traité en littérature jeunesse.
Il soulève nombre de points souvent minimisés voir occultés dans ce genre de situation. Que ce soit la colère, la rage, l’épuisement morale ou encore la culpabilité, il dresse un portrait juste dans lequel il sera facile de se reconnaitre.

A mon avis, ce livre aurait tout à fait sa place au programme scolaire pour les ados de 13-14 ans.

Par moment on ne peut s’empêcher de se demander si le monstre est bel et bien là ou s’il ne s’agit que d’une projection des sentiments de Conor. Mais finalement la réponse importe peu. L’important étant davantage comment le monstre, pourtant nullement bêtement gentil, va pouvoir aider le jeune garçon.

Quelques minutes avant minuit - Patrick Ness, Siobhan Dowd & Jim Kay

Édition soignée et dessins grandioses.

L’édition est juste superbe. Chaque page est joliment décorée et les nombreuses illustrations de Jim Kay mettent extrêmement bien en valeur le texte de Patrick Ness. Un traitement cauchemardesque, en noir et blanc, très éloigné de son travail sur la série illustrées des Harry Potter. Et à choisir, malgré la qualité évidente de cette dernière, je préfère 1000 fois ces dessins ci.

C’est d’ailleurs ce pas si petit plus qui a propulsé ce très bon roman en un de mes plus gros coups de cœur de ces derniers mois. Et qui m’incite presque à acheter le livre bien que je l’ai déjà lu.

A noter que jamais la maladie n’est nommée mais qu’aucun doute ne subsiste pourtant sur sa nature.

Quelques minutes avant minuit - Patrick Ness, Siobhan Dowd & Jim Kay

En résumé Défi lecture 2017

Points résolument positifs : C’est très bien écrit, les dessins sont fantastiques, le ton est juste, touchant sans être larmoyant.
Point hélas négatif : C’est imprimé plutôt en gros caractères, ce qui fait que c’est très vite lu. Et à 18€ c’est un peu dommage. A voir si la version poche est bien comprise avec les dessins.

One thought on “Quelques minutes avant minuit – Patrick Ness, Siobhan Dowd & Jim Kay

  1. et il a l’air si beau ce livre…et toute une bien belle histoire sur un sujet bien serieux…cela donne envie…tu vas aller voir le film alors ?

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.