Prince Captif tome 2 Le Guerrier – C.S. Pacat

Prince Captif tome 2 Le Guerrier - C.S. PacatTitre : Prince Captif
Tome 2,  Le Guerrier
Roman
Pays d’origine :
Australie
Thèmes :
  Fantasy – bataille – M/M – trahison – complot
Nombre de volumes vf : 3 (terminé)
Nombre de volumes vo : 3 (terminé)

Autrice : C.S. Pacat
Édition : Milady
Collection : MILADY LITTE
Nombre de pages : 416
Date de sortie : 29 mai 2015
Prix : 14,90€ broché – 7,90€ poche – 5,99€ numérique
Acheter Prince Captif tome 2, Le Guerrier sur Amazon ou sur 7switch.
Lire la critique du tome 1 de Prince Captif : L’esclave.

Il en dit quoi le résumé ?

Alors que leurs royaumes sont sur le point d’entrer en guerre, Damen et son nouveau maître, le prince Laurent, doivent échanger les intrigues de palais contre la violence ouverte des champs de bataille. Mais alors que la fragile confiance entre les deux hommes se renforce, les secrets de leurs passés risquent de leur porter un coup fatal…

Et moi, j’en pense quoi ?

Si tu te souviens de la critique du premier tome tu sais que je l’ai beaucoup aimé (critique qui date de genre 2 jours. Donc, si tu ne t’en souviens pas c’est soit que tu ne l’a pas lue, soit que tu devrais commencer à t’inquiéter au sujet de l’Alzheimer. Sans vouloir te faire baliser, hein). Alors, ce tome 2, me demandes tu ? Aussi bien ? Mieux, peut-être ? Ou bien en dessous ?

Eh bien… Je l’ai aimé deux fois plus que le premier volume. Voilà.

Dans ce tome finies les intrigues de la cour, les soieries et le luxe du palais. Les voilà sur la route, dans des casernes parfois insalubres et dans des tentes montées pour la nuit. Damen, Laurent et sa garde plus une poignée de soldats choisis par son oncle prennent la route en direction d’Acquitart, à la frontière, pour protéger la région de soi-disant incursions akieloniennes. Ce voyage sera l’occasion pour Damen de prouver ce qu’il vaut en tant que guerrier, stratège et commandant. Car, malgré son statut officiel d’esclave, Laurent va lui offrir de faire ses preuves et de devenir son plus précieux conseiller. Le prince de Vere, quant à lui, devra trouver le moyen de se faire respecter de ses hommes (et surtout de ceux, dissipés, de son oncle) dans cette toute nouvelle fonction et donner à voir quel genre de roi il aspire à devenir.

Plus encore que dans le premier volume, il n’y a aucun temps mort. Aucune situation qui ne se prolonge trop longuement ou inutilement. A travers les yeux de Damen nous observons un Laurent toujours aussi froid et calculateur mais aussi très intelligent, précautionneux et jouant toujours avec un ou plusieurs coups d’avance, sans pour autant parvenir à distancer son oncle, le régent. Mais, surtout, nous découvrons un système politique réfléchi, habilement tortueux et des objectifs qui juste là nous dépassaient. Beaucoup de personnages secondaires se révèlent aussi très intéressants, qu’ils soient amis ou ennemis, et le final est juste insoutenable. Je ne regrette pas de n’avoir découvert la série qu’après la publication des trois tomes, l’attente du dernier aurait été intenable.

Prince Captif tome 2 Le Guerrier - C.S. Pacat

Des rapprochements et des éclatements.

Ce volume voit aussi le rapprochement entre Damen et Laurent prendre forme. Chose qui glacera forcément celleux qui n’étaient pas du tout là pour la « romance » mais qui réjouira celleux qui l’attendaient. Ça se fait de façon subtile et logique au vu du caractère des deux personnages. Par petites touches de plus en plus appuyées jusqu’au moment clairement attendu.

Si je devais émettre quelques petits regrets : Que la carte en début de volume n’est pas un peu plus détaillée. Seuls les forts et les régions sont indiqué.e.s  ce qui rend la progression de l’armée difficilement traçable. Plusieurs fois j’aurais aimé savoir où ils en étaient de leur périple mais il n’était possible que de vaguement identifier la région dans laquelle ils se trouvaient.
Ils vont aussi mettre 15 jours à voyager d’Arles à Acquitart mais seulement quelques heures (ou peut-être une journée ? C’est très mal défini) à relier Ravenel depuis cette dernière. C’est moyen logique.

A certains moment j’ai aussi ressenti une petite baisse de style, les descriptions se font un peu lourdes et on sent moins d’entrain.

Plus gros coup de cœur de ces derniers mois.

Malgré ces derniers points le livre reste un gros coup de cœur, avec bien plus de points positifs que négatifs.
J’ai conscience que parfois le langage est un peu cru et je pense que ça peut faire partie des points qui ne plairont pas à certain.e.s. Ce n’est cependant pas très éloigné de la façon dont je pense et dont je parle. Il a donc fallu attendre le tome 3 pour que j’en prenne bien conscience. Car là, effectivement, le langage devient par moment très cru et l’autrice ne se perd pas en métaphore et autre parabole abstraite et ridicule. Et comme ça va crescendo il y a fort à parier que si tu as trouvé le tome 1 trop vulgaire tu n’aimeras pas du tout le dernier.

Je te raconte ma vie <ON>

Petite anecdote à la con, parce que je fais des associations bizarres… J’ai lu les trois tomes en une petite semaine, environs (il me reste 40 pages au moment d’écrire ces lignes. Quand tu les liras j’aurais plus que probablement terminé), avec en guise de musique de fond la BO de La La Land (que j’ai seulement vu dimanche soir, pas du tout à la bourre quoi. Pour sa dernière date dans ma ville. Et que j’ai trouvé vraiment cool même si ce n’est pas le sujet). Mais du coup, dés que j’entends City of Stars ou Another Day Of Sun je vois Laurent et Damen chevaucher vers Marlas. A l’inverse, les rares moments où j’ai lu sans musique, une de mes voix internes lisait, tranquille, tandis qu’une autre, plus profonde, chantonnait A Lovely Night.
Les époques ne conviennent tellement pas, pourtant…

En résumé

Points résolument positifs : Le rythme soutenu, le dévoilement de ce qui se joue réellement, la complexité parfaitement maitrisée des complots et machinations de la cour.
Points hélas négatifs : Les distances qui semblent variables, la carte qui pourrait être plus précise, le chapitre 19,5 (ajout en fin de volume) qui est surtout là en mode fan service. Bon, c’est pas très grave mais à ce moment de l’histoire des descriptions supplémentaires sur une nuit d’amour étaient la dernière chose que j’attendais. La tension est à son comble et cet ajout à une scène un peu plus vieille tombe un peu comme un cheveu dans la soupe. Enfin, c’est un bonus, c’est bien précisé, c’est donc tout sauf anormal qu’il ne soit là qu’en… bonus.

2 thoughts on “Prince Captif tome 2 Le Guerrier – C.S. Pacat

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.