Perceval ou le Conte du Graal – Chrétien de Troyes

Titre : Perceval ou le Conte du Graal
Nbre de tomes : 1
Auteur : Chrétien de Troyes
Éditions : Hachette Éducation
Nbre de pages : 143 (dont un bon quart de questions sur la lecture)
Date de sortie : 10 septembre 2008

Il en dit quoi le résumé ? Sur les terres de sa mère, la Veuve Dame de la Déserte Forêt, le jeune Perceval mène une existence paisible. Il ignore tout du fracas des combats chevaleresques, car sa mère ayant déjà perdu un époux et deux fils dans ces affrontements, a tout fait pour que son cadet ignore cet univers. Mais un jour, le jeune Gallois croise une troupe de cavaliers en armure: il les prend pour des anges, il en est ébloui. Dorénavant un seul but l’anime: se rendre à la Cour du Roi Arthur pour y être adoubé. Il souhaite faire ensuite la preuve de sa vaillance, en affrontant des guerriers chevronnés. Échappera-t-il aux multiples pièges qui l’attendent sur sa route? Deviendra-t-il l’égal de ces chevaliers qu’il admire tant?

Et moi, j’en pense quoi ? Voilà une histoire qui a vraiment beaucoup vieillit. Et pas franchement en bien.

J’ai un peu de mal à concevoir qu’une légende aussi imposante que celle du roi Arthur ai pu naitre d’histoires telle que celle ci. Je trouve ça pour le moins surprenant.

J’ai trouvé les actions très mal décrites et surtout survolées. On a rarement droit à plus que « Le chevalier chargea Perceval. D’un coup de lance le jeune homme désarçonna son adversaire et gagna. L’autre cria à se vidant de son sang. »
On admettra que c’est assez limité.

Aussi les scènes se suivent et s’enchaînent sans qu’on ne s’attarde vraiment sur rien, ça ne pousse pas à rentrer dans l’histoire. Mais pour le coup la faute revient peut-être à l’éditeur car cette édition est TRÈS décevante, ce ne sont que des extraits, ce qui n’est pas précisé au moment de l’achat si vous le faites en ligne, et ce qui donne un coté brouillon, fouillis et surtout non terminé (obviously) au texte.

De fait on s’ennuie ferme tout le long et j’ignore si la faute doit en être imputée à l’auteur, qui aurait une excuse valable vu l’époque à laquelle le livre a été écrit ou à l’adaptatrice, qui elle n’en aurait aucune.

Du coup si je déconseille vraiment cette édition, surtout pour un public jeune, je ne peux pas honnêtement en dire de même de l’histoire. Il s’agit tout de même d’un classique et pour peut qu’on ai l’entièreté de l’histoire en main et non quelques morceaux choisit grossièrement le ressentit final devrait être assez différent.
De plus il ne faut pas oublier l’époque à laquelle ce fut écrit et ne pas juger ce texte comme on le ferait d’un contemporain.

En résumé :
Point positifs :
Un classique qui a survécu au temps et a contribué à donner naissance à la légende Arthurienne.
Points négatifs : Une édition décevante ne comprenant que des extraits et tendant à fausser l’impression générale ressentie. 

Livre lu dans le cadre du défi lecture 2016 pour la catégorie 53 : Un livre dont l’auteur est décédé

One thought on “Perceval ou le Conte du Graal – Chrétien de Troyes

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.