OCD by Senri tome 1

OCD by SenriTitre : OCD
Tome 1
Fanzine/BD
Pays d’origine :
France
Langue :
anglais
Thèmes : 
troubles obsessionnels compulsifs – maladie – graphisme de ouf
Nombre de volumes en anglais : 1 (en cours ?)

Autrice : Senri
Édition : auto-édition
Nombre de pages : 58
Date de sortie :  juin 2014
Prix : 10-12€ (J’ai pas retrouvé le prix exact en ligne mais c’était dans ces eaux là)
Pour acheter OCD il va falloir se déplacer en convention.
Visiter le site de Senri.

Il en dit quoi le résumé ?

OCD by Senri

Oui, je suis une feignasse qui n’a pas envier de recopier un résumé en anglais. Faudra faire avec.

Et moi, j’en pense quoi ?

Il est temps que je te parle d’un autre fanzine acheté lors de la dernière MIA. Cette fois il vient d’une artiste que je suis et apprécie depuis fort longtemps. Et attention, si globalement j’ai aimé tous ceux achetés ce jour là, ce coup ci c’est du lourd.

Déjà la couverture annonce la couleur. Un personnage en pleine séance de triage de m&ms. Avec ses couleurs bien franches, bien rangées et ce titre, simple, évocateur, suffisant. OCD. Obsessive compulsive disorder. Troubles obsessionnels compulsifs, en français.

D’ailleurs, tu me crois ou pas mais je n’ai remarqué que l’album était en anglais qu’une fois de retour à la maison. Pourtant je l’ai feuilleté sur place, avant de l’acheter. Mais je n’ai pas fait attention au texte, juste aux images qui m’ont filé une claque visuelle bien trop grosse.

Attention, groooos coup de cœur !

Milton, le personnage principal, à un problème. Un problème d’ordre médical.
En seulement quelques cases, qui prennent parfois toute une page, iel (j’ignore si c’est un garçon ou une fille.) nous montre de quoi il s’agit.

OCD by Senri OCD by Senri OCD by Senri

D’un coté les meubles, les livres, les diverses choses parfaitement rangées, par taille, par couleur. Et en opposition les objets qui saignent, les mots qui s’écoulent, les insectes répugnants qui se déversent partout depuis son cerveau. C’est extrêmement percutant. C’est superbe et déchirant.
A travers un travail purement graphique l’autrice nous dresse le portrait d’une personne malade, qui n’en peut plus et qui doit vivre avec elle même alors qu’elle est la raison de son mal être.

Cette personne y parvient, à vivre avec elle même. Plus ou moins. Jusqu’à ce qu’un détail sorte du cadre. Et là c’est la crise. Représentée par un second personnage, une furie incontrôlable qui, faute de pouvoir maintenir un ordre parfait, choisi le chaos.

OCD by Senri

On enchaine les plans à la fois simples et parfaitement maitrisés. L’émotion, le malaise est palpable et la mise en page souffre de très peu de ratés. C’est un petit bijou que tu dois à tout prix posséder.

C’est tellement beau. Je veux des posters de chaque planche pour les placarder dans toute la maison.

La dernière page annonce qu’il s’agit du volume 1. Du coup je n’aurais qu’une requête : Un tome 2 au plus vite !

En résumé

Points résolument positifs : Les couleurs, la mise en page et le thème, très intéressant
Point hélas négatif : J’ai beau chercher je n’en vois pas un seul.

Enregistrer

2 thoughts on “OCD by Senri tome 1

  1. On voit que ça t’a plu mais j’aimerais en savoir un peu plus sur la manière dont est abordée la maladie. On comprend bien ce que peut ressentir le personnage ? Le coté graphique permet de projeter ce qu’il ressent sur ce qu’il voit, c’est bien ça ?
    ça semble intéressant, c’est tellement difficile d’appréhender ce que peuvent ressentir les gens qui sont atteint de tels troubles.
    1. Je ne sais pas trop comment l’expliquer. Il y a très peu de texte, tout ou presque passe par le graphisme. Et oui, j’ai trouvé que ça permettait de vraiment bien comprendre ce que le personnage ressent.
      Après, comme ça ne me concerne pas directement je ne saurais pas te dire si c’est vraiment fidèle. Mais c’est l’impression que ça donne 😉

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.