Not Equal ≠ Reibun Ike (manga yaoi)

Not Equal ≠ manga Reibun IkeTitre : Not Equal ≠
Tomes 1 et 2
Manga – yaoi
Pays d’origine :
Japon
Thèmes : 
amour interdit – inceste – voyages dans le temps – homosexualité
Nombre de volumes vf : 2 (terminé)
Nombre de volumes vo : 2 (terminé)
Autrice :
Reibun Ike
Édition :
Taifu Comics
Nombre de pages :
192 et 192
Date de sortie : 
18 octobre 2012 et 15 janvier 2013
Prix : 8,99€
Acheter Rouge éclipse tome 1 et tome 2 sur Amazon.

 

Il en dit quoi le résumé ?

Les parents de Ryo ont divorcé alors qu’il n’était qu’un petit garçon. La dernière image qu’il a de son père est celle d’un grand frère. Il vit seul avec sa mère depuis lors mais finit par aller voir son père, qui lui paraît toujours aussi jeune. Ryo se remémore alors le passé. Mais que se passe-t-il quand le temps fait des siennes et qu’il se retrouve projeté dans le passé ? Découvrez une histoire d’amour impossible dans cette nouvelle série au graphisme fin et expressif.

Et moi, j’en pense quoi ?

Série courte en deux tomes, Not Equal ≠ est un yaoi plutôt intéressant, avec très peu de scènes explicite, qui nous conte l’histoire d’un jeune homme, Ryo, qui, par un procédé inconnu et un peu magique, va être propulsé dans le passé où il fera la rencontre de son père alors âgé de quelques années de moins que lui et qui va, en faisant sa connaissance, petit à petit en tomber amoureux.

Voilà clairement un manga au sujet qui peut déranger !Not Equal ≠ manga Reibun Ike

L’inceste, tout ça, c’est assez mal vu même chez les fans de yaoi. Et pourtant l’histoire est plutôt sympa, les personnages sont énergique, agréables et attachants bien que parfois un peu énervant, en particulier le jeune Konomi de par sa naïveté.
Au début de l’histoire Ryo se rend chez son père qu’il n’a plus vu depuis son plus jeune age et s’il est évident que ce dernier reçoit un choc en découvrant son fils nous n’en savons pas beaucoup plus sur eux à ce moment.
Et ce n’est pas vraiment important puisque très vite l’adolescent se voit propulser 22 ans en arrière et débarque ainsi dans la vie de Konomi alors âgé de 14 ans et en plein deuil familial.

Commence alors un été un peu particulier où les deux garçons vont se rapprocher et apprendre à se connaitre. Où des sentiments naitront assez rapidement bien que Ryo soit avant tout perturbé par la crainte de ne pas pouvoir retourner dans son époque et où ils panseront tout deux leurs blessures à leur façon.

L’histoire va prendre un tout autre tournant quand Ryo sera renvoyé à notre époque, là où son père a 25 ans de plus que lui et est… hé bien son père. Ce qui en soit est déjà un sacré problème. Les deux hommes vont alors devoir décider quoi faire de leurs sentiments incestueux et vont passer un bon moment à se repousser de peur de faire quelque chose de vraiment mal.

Dessins assez ordinaires

Les dessins sont assez ordinaires, pas du genre à me faire rester sur chaque planche 10 minutes (hélas) mais pas non plus horrible au point où on en vient de sa dire que l’histoire aurait été beaucoup mieux dessinée par quelqu’un d’autre et quoique les plans rapprochés soient en général très plaisants. Konomi a un certain charme en version adulte non rasé et non coiffé mais c’est à peut près tout. Ryo en version totalement adulte est en revanche totalement imbuvable, heureusement qu’il est ado et sympa lors de la grosse majorité de l’histoire.

Not Equal ≠ manga Reibun Ike

Au final ce n’est pas une lecture indispensable mais elle est agréable quand même.
Je conçois que le thème puisse déranger mais en même temps le voyage dans le temps et le fait que Ryo n’ait pas passé son enfance avec Konomi désamorcent grandement les problèmes moraux qui pourraient être soulevés bien plus fortement sans ces « facilités ».
C’est un manga que je voulais vraiment lire après être tombée sur son résumé et, même s’il ne figure pas tout en haut de mon top personnel, j’aurais tendance à le recommander aux lecteurs et lectrices qui cherchent à lire des yaois un peu plus élaborés que les sempiternels histoires de seme insolents et agressifs abusant de petits yuke tout frêles à la bouche en cœur.

En résumé

Point positifs : Une idée de départ originale et relativement bien traitée. Un thème peu courant.
Points négatifs : Une version finale de Ryo qui n’est pas loin d’être insupportable alors qu’il était plutôt charmant avant.

Article initialement publié sur Yatta-Fanzine

 

2 thoughts on “Not Equal ≠ Reibun Ike (manga yaoi)

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.