Les mystères de la 3eme république t1 – Richelle, Wachs

Les mystères de la troisième républiqueTitre : Les mystères de la troisième république
Tome 1, les démons des années 30
Nombre de volumes vf : 4 (en cours)
Scénario : Philippe Richelle
Dessin : Pierre Wachs
Édition : Glénat
Nombre de pages : 62
Date de sortie :  15 mai 2013
Prix : 13,90€
Achetez Les mystères de la troisième république sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Lucien Fabre, l’autoritaire directeur de La Vérité, un journal antirépublicain à grand tirage, est sauvagement abattu.
Les articles sulfureux de ce journal ont notamment brisé la carrière d’un ministre du gouvernement de Front populaire, qui avait interdit les ligues d’extrême-droite…
Tout naturellement, c’est dans cette direction que le commissaire Peretti et son équipe orientent leur enquête.
Philippe Richelle et Pierre Wachs tissent une intrigue passionnante qui s’inscrit dans une France malade de ses institutions, partagée entre la tentation communiste et la tentation fasciste, à la veille de la Deuxième Guerre mondiale…

Et moi, j’en pense quoi ?

Une BD que j’ai entamée sans grand enthousiasme, en partie à cause des dessins qui ne me parlaient pas des masses.
Pas qu’ils soient laids ou bâclés comme certaines séries que j’ai déjà pu vous présenter. Mais, simplement trop « réalistes » à mon gout.

L’histoire commence à Paris en aout 1944 par une décapitation. Réelle ou rêvée, là est toute la question.
Et puis nous sommes projeté en 1937, toujours à Paris, grâce aux souvenirs du condamné. On apprend que c’est un inspecteur et nous allons suivre l’enquête qu’il va mener pour retrouver le meurtrier du directeur de La Vérité, un journal renommé et parfois un peu creuse merde.

A ma grande stupéfaction j’ai ressenti  de l’attachement envers cet inspecteur. Nettement moins envers son collègue tout aussi présent ou les autres personnages, en revanche. Et j’ai suivi l’enquête avec intérêt.

Comme je le disais, les personnages ne sont pas vraiment agréables à suivre. Ce serait même, pour la plupart, de vraies têtes à claques. Au moins évitons nous ici le syndrome des héros trop parfaits ne cachant aucune part d’ombres. Sauf que pour le coup, personne ne semble réellement avoir de part lumineuse.

Aussi, forcément, puisqu’il s’agit d’un premier tome, l’enquête n’est pas du tout bouclée au bout de ce tome et nous ne savons toujours pas ce qu’il va (ou est) arrivé au héro.

Une série finalement plus intéressante que je ne le pensais. Bien que pas non plus particulièrement addictive. Si je tombe un jour sur une offre intéressante pour les prochains tomes je les achèterais certainement. (Mais pas à prix plein, l’histoire ne m’intéresse hélas pas assez pour ça).

En résumé :

Les points résolument positifs : Un scénario plutôt bien construit. Une enquête qui, on le devine, va soulever des choses pas très propres. 
Les points qui le sont hélas moins : Pour en revenir deux minutes aux dessins, je n’accroche pas du tout, comme je vous l’ai dis. Même quand ils sourient les persos semblent manigancer un mauvais coup. Finalement on se met à soupçonner tout le monde non pas à cause de quelconque preuves  ou indices mais à cause de la façon dont ils ont été dessinés. C’est, pour moi, le principal point faible de l’histoire.

Enregistrer

One thought on “Les mystères de la 3eme république t1 – Richelle, Wachs

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.