Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton

Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim BurtonTitre : Miss Peregrine et les enfants particuliers
Film
Genre : Aventure – Fantastique
Réalisateur : Tim Burton
Rôles principaux : Eva Green, Asa Butterfield, Samuel L. Jackson, Ella Purnell
Date de sortie : 5 octobre 2016
Durée : 2h 03min
Lisez aussi ma critique du tome 1 de Miss Peregrine et les enfants particuliers.

Résumé

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis.

Mon analyse

Avant de commencer : Il n’y a aucun spoiler dans cette critique sauf à la toute fin mais c’est précisé, vous pourrez vous arrêter avant.
Cela dit, je parle quand même du film et même si j’essaie de garder des phrases aussi évasives que possible quand j’aborde un point spoilable vous en saurez forcément plus après la lecture de cet article qu’avant. Donc si vous ne voulez rien savoir du film avant de le voir il vaudrait mieux arrêter votre lecture ici.

A la base je ne savais si j’allais parler de ce film, je n’étais pas sur d’avoir quelque chose à en dire. Et puis finalement je me suis dit : Et pourquoi pas ?! Et nous y voilà. Un des plus long article de ces derniers mois.

Bon alors, déjà, Tim Burton j’aime bien. Plus ou moins. En tout cas son ancienne période. Car ses derniers films soit je ne les ai pas vu soit je ne les ai pas franchement aimé. Malgré tout je ne fais pas non plus partie de ses détracteurs. Disons juste que son nom ne me fait plus ni chaud ni froid.
Du coup, quand j’ai vu qu’il était réal. sur ce film je n’étais ni joie ni déception. Ça me laissait assez neutre, n’attendant rien de spécial de l’homme.

La patte Burtonienne ? Je demande à voir

Pour commencer je voudrais mettre le doigt sur un point que je n’ai vu personne relever. Au contraire, tout le monde semble même s’être mis d’accord pour avancer l’exact inverse. Mais je n’ai pas vraiment senti sa patte dans Miss Peregrine.
On est quand même loin d’un Edward aux mains d’argent ou de l’Étrange Noël de Mr Jack. Alors oui, il se passe des choses fantastiques et les héros sont jeunes mais… C’était déjà un peu le postulat de départ du bouquin, aussi. Ça n’a rien d’étonnant que le film poursuive sur cette lancée. Sinon il ne serait pas considéré comme une adaptation.

Mais bon, ce n’est pas très grave, ce n’est pas spécialement ce que je recherchais à la base, donc passons au film à proprement parlé.

Lent à démarrer

Je lui ai trouvé le même défaut que le livre. C’est à dire que le début est très lent. Il ne s’y passe pratiquement rien et j’avoue que ça m’a ennuyé. Pas au point d’avoir envie de quitter la salle mais assez pour me demander si le film allait encore durer longtemps.
En même temps je sortais à peine de ma lecture (le jour même ou celui d’avant) et tout ce que je voyais à l’écran avait un petit gout de réchauffé. Ce qui n’aide pas.

Les personnages et situations, ensuite, ont été tellement déformés par rapport au livre que je tacherais de les juger séparément, sans les comparer réellement. Mais parfois je ne vais pas avoir le choix.

Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton

Des pouvoirs changeants

Déjà parlons des pouvoirs des enfants. Beaucoup ont été intervertis sans raison vraiment évidente. J’ai eu un peu l’impression que Burton avait mis dans un chapeau tous les pouvoirs et dans un autre le nom de tous les gamins et qu’il avait tiré au sort qui aurait quoi. Du coup le caractère des gosses change aussi un peu par rapport au livre et c’est dommage dans le sens où iels m’ont semblé.e.s moins construit.e.s.

En plus, dans la plupart des cas iels auraient pu réaliser à peu près les mêmes choses avec leurs pouvoirs d’origine. Le fait de les avoir changés à seulement pour conséquence de faire sortir læ spectateurice du film à chaque fois qu’iels en font usage, ce qui est dommage.  En tout cas moi ça m’a fait ça. Bien que j’ai essayé de dissocier le film du bouquin dés le départ, ce genre de choses me poussait à les comparer sans cesse. C’était chiant.

Il n’y a que dans le cas d’Emma où il est évident que son pouvoir de pyrokinésie à été remplacé par le contrôle de l’air pour pouvoir réaliser la scène très classe qu’on voit dans le trailer, avec le bateau englouti. Et là je dis pourquoi pas. Ça amène d’autres scènes un peu kitschouilles mais celle là était jolie.

Lâcher prise total

Et puis il y ce moment. Celui où Burton lâche à la fois le scénario et toute retenue. Cette rupture qui survient vers les trois quart du film nous fait basculer dans une aventure certes plus mouvementée mais aussi terriblement kitsch et sans plus le moindre rapport avec le matériel d’origine.

 

L’ennui c’est qu’il y une chose qui cloche.
Je vais essayer de le dire sans spoiler, vous pouvez y aller.

Quand les enfants visitent le bateau on nous montre une chose de façon absolument pas gratuite en plus de ne pas être hyper subtile. Je veux dire, il m’arrive de passer à coté de trucs super évidents dans les films. Genre les deux prises femelles avec lesquelles Alan Grant s’attache dans l’hélico qui l’amène à Jurassic Park et  qui sont là pour montrer que même sans (prise) mâle il y a toujours moyen de s’arranger. Chose qui est confirmée plus tard vu que les dinos femelles trouvent un moyen pour se reproduire entres elles.
Si vous n’aviez pas vu le film, je viens de vous le spoiler, oui. Mais en même temps vous l’avez cherché. Il date de 1993, merde. Vous avez eu plus de 20 ans pour le voir !

Avouez quand même que vous ne l’aviez pas vu, vous non plus, le coup des prises femelles.

Mais là, dés que j’ai vu cet élément et la façon dont la caméra est passée devant en monde « Non mais c’est bon, ce truc ne va avoir absolument auuuucuuune importance dans la suite du film. Oubliez le donc » j’ai su que Burton allait s’en servir.

Si vous voulez un exemple plus concret mais qui ne vous spoilera pas Miss P je pense à celui dans Signes. Parce que bon, ce film est vieux, je peux le spoiler sans honte et de toutes façons il était nul donc si vous ne l’avez pas vu ce n’est pas grave, vous n’avez vraiment rien perdu.

Dans Signes donc, au début, on apprend que le gamin fait des crises d’angoisse ou un truc comme ça et que le truc qui peut l’en faire sortir c’est un verre d’eau. Balancé dans la gueule ou à lui faire boire, je ne sais plus. Mais du coup il y a des verres d’eau un peu partout dans la maison, bien en évidence. On vous balance ça tranquille entre le fromage et le dessert et on n’en parle plus avant la fin. Où, bien évidement, on découvre que ce qui tue les méchants aliens c’est l’eau bien sur ! Du coup, en avoir partout à disposition grâce à la pathologie du gosse est bien aise.

Enfin bon, vous voyez où je veux en venir, je pense. Seulement ce retournement de situation souffre lui aussi d’un problème. Pour réaliser cette chose il aurait fallu une énergie vraiment phénoménale. L’enfant à l’origine de cela l’explique d’ailleurs un peu plus tôt. Du coup comment arrivent t-ils à mettre cela en œuvre ? Ils ont croisé le Kraken en mer et lui on pompé toute son énergie vitale ?

Bon après, la scène qui en découle est marrante et un peu carrément kitsch (encore). Ça justifiera ce manque d’explication pour certain.e.s.

Un casting sympa mais…

En ce qui concerne les acteurs et actrices iels sont plutôt correct.e.s dans l’ensemble bien que le héro ne soit pas l’adolescent le plus charismatique du monde et que Miss Peregrine soit très éloignée de l’image que je m’en faisais. En revanche Samuel L. Jackson surjoue à un point que ça n’en est même plus drôle.
Après j’ai vu le film en VF, iels sont peut-être plus impliqué.e.s en VO. Même si au niveau du langage corporel VF ou VO ça ne change pas grand chose.

J’ai trouvé qu’il y avait trop de facilités dans le scénario. Que ce soit au niveau des trous ou de la façon dont les héro.ïne.s s’en sortent quand iels se mette dans la misère. Mais ça c’était aussi le cas pour le bouquin. A ce niveau c’est donc assez fidèle.

Je n’ai pas aimé qu’il y a un grand méchant au lieu d’entités agissant indépendamment les unes des autres. Même si j’ai un peu peur que cette information ne m’aie spoilé le prochain bouquin…

Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton 

Ensuite vient la fin qui… Mais là on entre en zone de spoiler.
Si vous ne souhaitez pas la lire on se retrouve en bas de page pour la conclusion.

 /!\ Début du spoiler /!\

La fin me semble souffrir d’un trou scénaristique plus important encore que les autres. Et là je ne vais plus m’adresser qu’à celleux qui ont vu le film, lu le livre voire on fait les deux.

Quand Jacob décide de rester dans la boucle de la fête foraine qui se défait il se retrouve la même année que celle de la mort de son grand-père mais avant que celle ci n’ai lieu. Logiquement son lui de cette époque se trouve aussi à cette époque. En tout cas rien ne nous laisse supposer que ce ne soit pas le cas. N’y a t-il aucun problème au fait qu’une seule personne soit présente deux fois sur la même ligne d’espace temps ? En se rendant chez son grand-père (avec quel argent ? On s’en fou, pas vrai ?) il prend le risque de se retrouver nez-à-nez avec lui même. Or, dans la plupart des théories sur le voyage dans le temps ce n’est jamais bon mais passons.

Car, à coté de ça, son grand-père prétendument toujours en vie ne devrait-il pas être mort quand même ? Après tout il est particulier lui aussi et quand un particulier meurt il meurt vraiment, non ? Sinon la fille qui a perdu son frère (celle qui est très forte dans le bouquin et qui a les mains en feu dans le film. J’ai oublié son nom) pourrait sauter de boucle en boucle jusqu’à une époque où il était toujours en vie et le ramener dans la boucle de Miss P, non ?

Une visite qui change la vie la mort rien du tout ?

En admettant quand même qu’il soit toujours en vie à ce moment, il reçoit la visite de son petit-fils qui lui annonce le jour, l’heure et la cause de sa mort. Abe n’est pas un homme stupide, il y a fort à parier qu’il prendra ses précautions ce jour là. Dans cette ligne du temps il ne meurt donc pas, Jacob ne va jamais sur l’ile, ne rencontre pas les enfants particuliers et il n’y a aucune aventure. Mais dans cette ligne du temps là ou dans le Temps Unique ? Quand on saute de boucle en boucle et qu’on visite les différentes époques où elles sont installées, visite t-on des époques différentes de la réalité dans laquelle on vit ou des univers parallèles au notre ?

Vu la toute fin, où Jacob rejoint Emma après avoir sauté quelques années durant de boucles en boucles pour la rejoindre, il semblerait qu’il n’y ai qu’une seule ligne du temps.
Donc Abe jouait la comédie au début du film en paraissant terrifié vu qu’il s’avait depuis six mois ce qui allait se passer. Il a volontairement appelé Jacob pour le faire venir. Ensuite il s’est laissé tuer par ses agresseurs parce qu’il savait que s’il ne le faisait pas son petit-fils ne vivrait jamais son aventure. Et aussi que les monstres finirait par trouver l’ile et les enfants particuliers, les mettant tous en danger.

En remontant le temps pour le prévenir de sa mort imminente Jacob n’a offert à son grand père que six mois qui ont du être insupportable à vivre. Le laissant, avec sur les épaules, un choix à faire qui changera à jamais la vie des gens qui lui sont les plus chers…
En repartant à l’aventure, Jacob se rendait-il compte de ça ? Et du fait que bien qu’il ait pu le revoir, son grand-père allait devoir mourir une seconde fois.

Fin du spoiler

Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton

Bon, en fait je voulais soulever un trou du scénario quand j’ai commencé à écrire mais il semblerait que je l’ai comblé sans m’en rendre compte. A moins que ça ne vienne d’une mauvaise compréhension de ma part de l’univers du film et du bouquin. Ça m’intéresserait carrément d’avoir votre avis là dessus si vous l’avez vu/lu.

En conclusion

J’en garde donc le souvenir d’un film sans grande surprise, pas désagréable mais pas mémorable.
Alors, bien sur il est beau, l’ambiance qui s’en dégage est singulière et on n’est jamais loin de quelque chose de merveilleux mais ce n’est pas un film que je reverrai ni qui marquera ma mémoire à tout jamais.
C’est passable en somme. Un bon 7/10.

Le retour fantastique de Burton, perso, je l’attends toujours.

 

Je vous avais promis qu’il n’y aurait pas de spoilers mais je n’ai pas tout à fait tenu parole. Je m’excuse donc auprès des gens qui ont passé ces 20 dernières années dans une grotte et qui n’avaient pas encore vu Jurrasic Park et Signes. Vengez vous en me spoilant Le diner de cons si vous voulez, je n’en ai jamais vu la fin.

Et n’oubliez pas de me dire ce que vous pensez de la théorie que j’évoque dans la dernière partie du spoiler.

Enregistrer

5 thoughts on “Miss Peregrine et les enfants particuliers le film de Tim Burton

    1. Attention je ne dis pas que c’est mauvais non plus, hmm 😉
      C’est un bon film même, mais je trouve qu’il ne mérite peut-être pas les caisses qu’on en fait.

      Il est sympa sans plus pour moi, ce n’est pas LE truc dont je me rappellerais en pensant à 2016.

  1. arfff… ça me tente bien quand même, par contre la fin que tu expliques, ben ça fait froid dans le dos, faudrait que tu le revois, pour vérifier s’il n’y a pas d’indices en ce sens…
    1. Oui, revoir au moins le début ne serait pas inutile, voir si quelque chose semble appuyer ma théorie.
      Je verrais ça quand il sortira en DVD (et pas du tout quand il sera en bonne qualité en streaming. Parce que le streaming c’est mal…)

      Par contre tu t’es méchamment spoilée en lisant cette partie sans l’avoir vu ^^

      1. Ben mes filles ont été le voir avec leur père, je vais pas y aller seule, donc si je le regarde ce sera quand il passera à la télé, c’est pas pour tout de suite, d’ici là j’aurais oublié beaucoup de choses 😉

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.