Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 1

Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 1Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers
Tome 1
Roman
Genres :
fantastique – jeunesse – fantasy
Nombre de volumes vf : 3 (terminé)
Nombre de volumes vo : 3 (terminé)
Auteur : Ransom Riggs
Édition : Bayard Jeunesse
Nombre de pages : 438
Date de sortie :  31 mai 2012
Prix : 7,90€ poche – 15,90€ broché
Achetez Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 1 sur Amazon.
Lisez aussi ma critique du film Miss Peregrine et les enfants particuliers.

Il en dit quoi le résumé ?

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

Et moi, j’en pense quoi ?

Voulant à tout pris voir le film mais souhaitant également lire le livre avant, sa sortie cinéma a exigé que je m’active le fondement dans cette dernière activité.

C’est donc fébrile et le cœur rempli d’espoir que j’ai entamé cette lecture.
C’est que du bien au sujet de cet ouvrage j’en avais entendu de partout. Je m’attendais donc à découvrir le nouveau livre phare de ma vie, le nouveau maitre mètre étalon qui définirait la qualité des prochains livres qui passeraient entre mes mains.
Or, la réalité fut un peu différente.

Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 1

Partant d’une idée vraiment sympa, Miss Peregrine et les enfants particuliers est bien, contrairement à ce qu’on pourrait penser en en entendant parler, un livre carrément axé jeunesse.

Le héro est un adolescent, la grosse majorité des personnages secondaires sont des enfants. Bon, en même temps on s’y attendait un peu et ce n’est pas franchement dérangeant.
Bien qu’on soit en droit de se demander pourquoi les enfants agissent toujours comme des enfants alors qu’ils ont 60, 80 voir 120 ans. Aucune réponse claire n’est apportée et je pense que c’est parce que l’auteur n’en sait rien lui même.
A moins que ce ne soit développé dans les tomes suivants et dans ce cas je le découvrirais bien assez tôt.

Un livre jeunesse un peu long à démarrer

Ça mis à part, l’histoire prend vraiment son temps à démarrer. Ce n’est pas que la première partie soit inintéressante, elle est même indispensable à la mise en place de l’univers dans lequel  vit Jacob, mais elle est longue. Très longue.
Les lieux sont en général très bien décrits et il est extrêmement simple de se les représenter. A ce niveau là l’auteur ne nous laisse pas dans le vague et il nous prend par la main pour nous présenter chaque vieille pierre du village de Cairnholm.

Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 1

Une moitié de tome est donc avalée mine de rien avant que Jacob ne rencontre les enfants particuliers. Et même à ce moment là le décor va devoir être planté une seconde fois. On redécouvre Cairnholm et l’orphelinat, on fait connaissance avec les enfants importants et avec Miss Peregrine et, finalement, il se passe encore beaucoup de pages où la vie suit simplement son cours et où l’intrigue principale est quasiment occultée.

Il faudra attendre les derniers chapitres pour être enfin pris dans un tourbillon d’actions et pour voir nos héro.ïne.s se servir enfin utilement de leurs particularités.

Héro.ïne.s qui vont d’ailleurs avoir un peu trop tendance à se sortir des situations impossibles où iels se sont fourré.e.s grâce à des résolutions un peu trop simplistes à mon gout.

Et donc, c’est bien ou pas ?

Je sais, avec un début de critique pareil vous vous attendez à ce que je détruise ce roman en vous annonçant qu’il est nul et qu’on nous l’a vendu pour ce qu’il n’est pas.
Et bien en fait non. Malgré ses défauts ce livre se lit très vite et même s’il ne s’y passe pas grand chose on prend plaisir à suivre Jacob dans le début de sa grande aventure.

Certaines parties peuvent sembler un peu longues mais jamais au point de nous donner envie d’abandonner la lecture.

Une des choses à m’avoir réellement plu tient dans le fait que toutes les photos auxquelles il sera fait allusion au cours du récit, et il y en a un paquet, sont insérées dans les pages et que nous pouvons nous aussi les contempler.
Cela, couplé aux descriptions détaillées des endroits, permet de vraiment s’immerger facilement dans l’histoire.

Le détail sympa supplémentaire est que toutes les photos utilisées ou presque sont authentique et viennent de collection privée.
Bon, du coup ça peut donner l’impression que les particularités des enfants ont été brodées autour d’elles mais, si c’est le cas, ça ne se ressent pas.

Au final il ne s’agit pas du livre extraordinaire auquel on s’attend après avoir lu quelques critiques dithyrambiques à son sujet mais ça reste quand même un bon bouquin. Avec ses défauts mais aussi avec ses qualités. Et il serait malhonnête de dire qu’elles sont peu nombreuses.

Je lirai donc le tome deux, en espérant que l’action y sera un peu plus présente. Ce qui devrait tout de même être le cas vu comment celui ci ce termine.

En résumé

Les points résolument positifs : Des personnages variés même s’iels ne sont pas encore assez exploités. Une écriture fluide et une mise en page agréable grâce aux photos.
Les points qui le sont hélas moins : Peu d’action, certains points mériteraient d’être éclaircis.

Enregistrer

12 thoughts on “Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 1

    1. En fait je l’ai vu avant d’écrire cette critique mais je voulais vraiment faire la part entre les deux 😉
      Mais du coup je ne sais pas si je trouverais de quoi tenir tout un article juste à propos du film…
          1. Vraiment ? C’est marrant, quand un article m’a intéressé je vais systématiquement lire les commentaires, histoire de voir s’il n’y aurait pas d’autres choses à apprendre.
  1. Je suis complètement d’accord avec toi, je suis très partagée aussi, d’un côté j’ai vraiment trouvée l’univers intéressant et innovant mais il manque pas mal de précision on est quand même souvent dans la flou et j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages personnellement, néanmoins j’ai beaucoup appréciée ma lecture !
    1. Oui, voilà, c’est ça. Ça manque de quelque chose.
      Ce n’est pas un mauvais bouquin, loin de là, mais je ne suis pas sur de comprendre pourquoi il a tant fait parler de lui comme s’il s’agissait du meilleur livre écrit ces cinquante dernières années.

      Il est pas mal mais il ne surpasse pas d’autres livres jeunesse du même genre, pour moi.
      Je changerais peut-être d’avis après la lecture des deux autres tomes, cela dit 😉
      Affaire à suivre.

Répondre à flo Annuler la réponse.