Ma gamine, la fac et moi tome 1 – Riku Kurita

Ma gamine, la fac et moi tome 1 - Riku KuritaTitre : Ma gamine, la fac et moi
Tome 1
Manga
Thèmes :  parentalité – enfant – famille
Nombre de volumes vf : 5 (terminé)
Nombre de volumes vo : 5 (terminé)

Autrice : Riku Kurita
Édition : Black Box éditions
Nombre de pages : 207
Date de sortie : 22 octobre 2015
Prix : 7,65€ album – 2,99€ numérique
Acheter Ma gamine, la fac et moi tome 1 sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

« J’ai tout pour moi ! Je suis beau (non, très beau même !), sympa, à la fac; des filles j’en ai autant que j’en veux ! Et qu’on ne vienne pas me parler de responsabilités, ça c’est pour ceux qui ne savent pas contrôler leur vie ! Heu, c’est quoi ce bébé devant chez moi, là ? Comment ça c’est le mien ?? Bon, on reprend : oui, on a couché ensemble (c’était sympa d’ailleurs), oui, ça remonte à presque un an, mais ça ne peut pas être ma fille ! C’est un bébé, je sais pas m’en occuper ! C’est vrai pourtant qu’elle est mignonne. Elle me sourit, elle me réconforte un peu quand j’ai du mal entre la fac et les petits boulots et finalement au bout de quelques mois j’ai l’impression qu’elle a toujours fait partie de ma vie… Comment ça, tu veux la reprendre parce que ça va mieux dans ta vie ? Ah mais je suis pas d’accord, moi ! C’est ma fille ! »

Ma gamine, la fac et moi tome 1 - Riku Kurita

Et moi, j’en pense quoi ?

Qu’est ce que j’attendais de ce manga ? C’est difficile à dire. Pas grand chose probablement. Je ne sais même plus pourquoi je l’avais ajouté à ma wishlist à la base.
Et quand j’ai découvert les dessins des premières pages j’ai presque regretté de l’avoir finalement acheté. Même en occasion.

Très old school.

Parce que graphiquement c’est quand même hyper old school. Des cases très vides, peu voir pas du tout de décors, des personnages aux visages anguleux pas hyper avenants, énormément de gros plans et des poses hyper convenues et simplistes quand les corps sont représentés en entier… On ne partait pas vraiment gagnant sur ce coup là.

Ma gamine, la fac et moi tome 1 - Riku Kurita

Heureusement, le scénario parvient à rattraper un peu tout ça.
Mais il n’est pas non plus super original, attention. Un jeune homme qui déteste les enfants et va de femmes en femmes sans s’attacher retrouve un jour un couffin sur le pas de sa porte. Dedans, une lettre lui annonçant qu’il est l’heureux papa d’une petite fille d’un an environ et, évidement, la gamine en question.

Alors qu’il pense d’abord à s’en débarrasser (et là, fuck la logique. Quel espèce de policier inconscient répond à un type qui veut lui confier un enfant abandonné « Non mais, z’étes sur que c’est pas le votre ? ‘Tendez, z’allez le garder un moment, ok ? On fait notre enquête et on vous rappelle ») il fini quand même par prendre la petite Sumiré en charge. Assez ennuyé au départ il s’attache finalement et fait beaucoup d’efforts pour elle. Il change même du tout au tout, un peu vite d’ailleurs, pour devenir un vrai papa poule. Du moins jusqu’à ce que la mère repentie ne réapparaisse pour lui annoncer quelque chose qui va tout changer.

Ma gamine, la fac et moi tome 1 - Riku Kurita

Mais plein de bons sentiments.

Oui, bon, je conçois que c’est loin d’être original. Je t’avais prévenu.e. C’est même assez convenu. Mais c’est raconté avec une vraie intention de faire quelque chose de bien et un amour tangible pour les personnages. Si bien qu’au bout du compte la mayonnaise prend.
On s’attache à ce papa un peu nul ainsi qu’à la petite Sumiré et rapidement on veut connaitre le fin mot de l’histoire.

Si ce n’est pas la série que je conseillerais entre toutes, ce premier tome permet quand même de passer un moment agréable. Et rien que pour ça ça mérite qu’on achète le tome 2.

En résumé Ma gamine, la fac et moi tome 1 - Riku Kurita

Points résolument positifs : Mignon et plein de bons sentiments.
Point hélas négatif : Des dessins pas terrible.

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.