Lili Goth, une fête d’enfer – Chris Riddell

Lili Goth, une fête d'enfer - Chris RiddellTitre : Lili Goth, une fête d’enfer
Tome 2 – Peut se lire indépendamment des autres tomes.
Roman jeunesse
Pays d’origine :
Angleterre
Thèmes : 
mystère -pâtisseries – amitié – enquête
Nombre de volumes vf :
3 (en cours)
Nombre de volumes vo :
3 (en cours)
Auteur : Chris Riddell
Édition : Milan
Nombre de pages : 224
Date de sortie :  14 octobre 2015
Prix : 13,90€ album – 9,99€ numérique
Acheter Lili Goth, une fête d’enfer sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Quelle effervescence au manoir des Frissons frissonnants ! La grande fête de la pleine lune approche à grands pas. Lord Sydney Fantasy, un vieil ami de lord Goth, s’occupe des festivités. Au programme : concours de pâtisserie, cirque à vapeur, exposition de peintures et tombola. La fête s’annonce délicieuse. Mais un soir, une drôle de montgolfière survole le manoir.

(Évite d’aller lire le résumé sur Amazon, il spoile toute l’histoire.)

Et moi, j’en pense quoi ?

Tout comme celle d’Apolline, la série Lili Goth s’offre une édition soignée qui fera envie aux amateur.ice.s de beaux livres. Couverture cartonnée, vernis sélectif et argenté, tranche rouge brillante, papier épais et petits crânes argentés recouvrant l’intérieur de couverture, cette fois c’est pour moi que je l’ai acheté, pas pour offrir.

Lili Goth, une fête d'enfer - Chris Riddell

Lili Goth est une petite fille bien chanceuse en apparence. Elle vit dans un grand manoir, s’entraine au combat de parapluies avec sa préceptrice vampire sur les cheminées et est entourée d’ami.e.s vivant auprès d’elle. Emma et William Chou, les enfants d’un ami de son père, Ruby l’apprentie cuisinière, Arthur le palefrenier des chevaux à roulettes et Kingsley le ramoneur. À elleux six iels forment le Club du Grenier. Et quand Lili va découvrir des choses bizarres au sujet des trois personnes venues approvisionner les pâtissier.e.s se préparant au concours de la grande fête de la pleine lune elle va automatiquement avoir envie de les mettre sur le coup. Hélas toutes et tous sont trop occupé.e.s avec les invités et la fête à préparer. Rapidement, Lili va alors se retrouver bien seule.

Heureusement, le mystère planant sur cette fête va la distraire et elle va presque en oublier que personne ne fait attention à son anniversaire sur le point d’avoir lieu. Ni ses ami.e.s, ni son père, ni sa gouvernante, ni personne.

Une intrigue sympathique et des personnages variés.

Globalement j’ai trouvé cette lecture sympathique. Lili, bien que riche, évite les stéréotypes aussi bien de la peste que de la gentille simplette. Elle se démène pour découvrir ce qui se trame et même si son moral va en prendre un coup elle ne se laissera pas abattre en se retrouvant seule.
Encore une fois dans un livre de Chris Riddell l’intrigue est étonnamment intéressante et bien ficelée pour un livre s’adressant à des enfants. Il nous emmène sur de fausses pistes et démontre que tout n’est pas toujours aussi clair et évident que ce qu’il y parait.
Les personnages secondaires sont nombreux et variés. Même ceux qu’on ne voit pas souvent bénéficient d’une construction des plus correctes.

Lili Goth, une fête d'enfer - Chris Riddell

Les dessins sont nombreux et évidemment superbes. Tous les personnages sont représentés et beaucoup de scènes sont illustrées.
C’est un livre que je n’hésiterais pas à offrir à de jeunes lecteur.ice.s et que je t’invite à découvrir.

À noter qu’il contient normalement un mini livre glissé dans une petite enveloppe à la toute fin du volume mais que, comme je l’ai acheté d’occasion, il ne se trouvait pas dans le mien. Snif.

Défi lecture 2017En résuméMinus Halloween

Points résolument positifs : un univers burlesque, de superbes dessins, des personnages variés et bien construits et une intrigue très bien gérée. 
Point hélas négatif : comme pour Apolline le prénom a été changé ! Elle est censée s’appeler Ada. C’est quoi le problème de Milan avec les prénoms ?

6 thoughts on “Lili Goth, une fête d’enfer – Chris Riddell

  1. oh toute une bien belle histoire…surement avec une morale…cela sent la morale…mais cela semble bien…en tout cas de jolis dessins…;)
    1. Une morale ? Hmmm, dans un certain sens oui, peut-être, mais loin d’être martelée comme dans certains livres jeunesse. Plutôt un apprentissage.
      C’est vraiment une bonne série, je crois que je vais profiter d’avoir encore quelques neveux et nièces fort jeunes pour en offrir un tome ce Noël 😉
    1. Déjà rien que pour les dessins ça vaut la peine, mais en plus les histoires sont vraiment chouettes. J’aurais adoré que ces séries existent quand j’étais enfant 😀
  2. Voilà qui me donne encore plus envie de le découvrir. Étrange en effet, cette manie de changer les nom en traduisant les livres.

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.