L’homme Noyé – Sen et Maelweilh

Bannière Newsletter Automne

L'homme Noyé - SenTitre : L’homme Noyé
Roman illustré
Genre : Urban fantasy, policier, MM
Autrice : Sen
Illustratrice : Maelweilh
Édition : Aquilegia
Nombre de pages : 134
Date de sortie :  2014
Prix : 7€
Achetez L’homme Noyé sur Tictail.
La page FB de Maelweilh

Il en dit quoi le résumé ?

Un soir, November croise l’Homme Pâle.
Deux jours plus tard, il se retrouve mêlé à une affaire de meurtre.
Fils du Baron Samedi, demi-dieu hédoniste et insouciant, November a une multitude d’intérêts… et jouer les détectives amateurs n’y compte pas du tout.
Sauf que l’Homme Pâle semble lié au meurtre.
Sauf que trois déesses comptent parmi les suspects.
Sauf que l’assassin va frapper à nouveau et November sait précisément quelle sera sa prochaine victime.

Entre visions prophétiques et dangers bien réels, il ne pourra compter que sur sa chance et son instinct pour empêcher le sang de couler – un sang qui pourrait très bien être le sien…

Et moi, j’en pense quoi ?

Bon, ce livre je l’ai acheté à Japan Expo. L’année passée. Et je l’ai lu il y a presque tout pile un an.
Je vais devoir faire jouer mes souvenirs, et pas qu’un peu, pour vous en parler.

Déjà, ce qui m’avait poussé à feuilleter sur place c’était sa couverture que je trouve vraiment très classe. C’est toujours un plus appréciable. Même s’il s’agit bien d’un roman « normal » et non d’un roman graphique.

Le héro, November, a un don, il peut parler aux esprits. Un jour, après une fête trop arrosée, l’un de ses amis est retrouvé mort dans sa baignoire. November ne croit pas que ce soit un accident et il est bien décidé à faire avouer le coupable. Même si celui ci est une coupable et qu’elle n’est pas exactement une simple humaine.
Si à cela on ajoute l’inconnu qui l’a embrassé lors de ladite soirée et qui semble, lui aussi, avoir des choses à cacher, ainsi que le jeune policier qu’il ramènera chez lui pour sa protection, on obtient un cocktail fantastico-sympathique.

Tout au long de ce volume on oscille entre magie, vaudou, mythologie et sorcellerie. L’écriture est fluide et agréable, elle nous porte facilement dans ce monde gris qu’est le New York des personnages mais agrémenté de volutes de fumée colorée de magie et de surnaturel .

November est un personnage mystérieux auquel on s’attache assez vite. Les autres aussi mais ils m’ont laissé un souvenir moins impérissable. Même l’Homme Pâle.

L’édition est soignée. Les pages sont épaisses et agrémentées de ci de là des très jolis dessins de Maelweilh qui a aussi signé la couverture que m’avait tant plu

C’est un livre que je relirais probablement quand j’en aurais davantage oublié l’intrigue. Peut-être l’année prochaine ?

En résumé :

Les points résolument positifs : Une écriture sympa, des dessins qui collent bien au récit.
Les points qui le sont hélas moins J’aurais aimé que la relation entre November et Carey soit plus détaillée. Parfois on se perd un peu dans les rituels vaudou pour peu qu’on n’en soit pas familier (ce qui est mon cas).

Enregistrer

2 thoughts on “L’homme Noyé – Sen et Maelweilh

    1. Il l’est, vraiment. J’ai eu un peu de mal à en parler parce que ma lecture commence à remonter un peu mais je l’avais terminé très rapidement, ce qui est généralement bon signe.

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.