Lettres à la novice – Françoise Rey

Lettres à la novice - Françoise ReyTitre : Lettres à la novice
Nouvelle
Thèmes :
érotisme
Autrice : Françoise Rey
Édition : Livrior
Nombre de pages : 98
Date de sortie :  19 septembre 2013
Prix : 5,16€ numérique
Acheter Lettres à la novice sur Amazon.
Site de Françoise Rey. 
Site de Livrior.

Il en dit quoi le résumé ?

Marie-Louise et Robert s’indignent : leur cousine Violette va prononcer ses vœux. D’après eux, elle est beaucoup trop jeune et trop jolie pour renoncer, sans en rien connaître, aux joies de la chair. Commence donc, par courrier, une initiation de la novice qui devrait la faire réfléchir, et peut-être la conduire à la remise en question de sa vocation. Les deux jouisseurs parviendront-ils à leurs fins ? C’est la surprise que réserve ce petit roman épistolaire inspiré de savoureuses photos Belle Époque.

Et moi, j’en pense quoi ?

Au départ j’ai cru avoir dans les mains un livre à la fois érotique et humoristique. Le ton est léger, sympathique, on ressent une vraie bienveillance dans les paroles de cette cousine du début du siècle qui s’inquiète de voir la vie de sa cadette s’arrêter aussi brusquement à cause d’un trop plein de foi et qui s’amuse à la taquiner sur les choses de la vie qu’elle ne connait visiblement pas.

Cette correspondance à sens unique, car nous ne voyons jamais les réponses de Violette, est plutôt plaisante, jamais vulgaire malgré les thèmes abordés, et empreinte d’une douceur qu’on ne s’attend pas forcément à trouver dans une telle lecture.

Et puis, à un moment l’histoire prend un tout autre tournant, les lettres deviennent plus dures, plus grave, le sujet ne prête plus vraiment à rire et la mentalité des personnages évolue dans des directions que nous n’avions pas vraiment senti arriver.
J’ai été très surprise par cela. Au départ ça m’a un peu déstabilisée car ce n’est pas ce que je m’attendais à lire mais après réflexion je trouve cette fin plutôt très bien amenée et pensée.

Nous avons ici un bref roman épistolaire évidement érotique mais qui ose aller plus loin que ça. Pour moi c’est une agréable surprise et je pense que je n’hésiterais pas à lire un autre roman de l’auteure si l’occasion s’en présente.

En résumé

Points positifs : Le ton léger (du moins au début) et bienveillant.
Points négatifs :
La fin justement, qui pourrait ne pas plaire pour ce qu’elle remet en cause.
Petit plus : Le récit est illustré par une dizaine de vielles photos et illustrations grivoises. J’avoue que c’est ce qui a motivé ma lecture en premier lieu.

Livre lu dans le cadre du défi lecture 2016 pour la catégorie 29 : Un livre érotique

défi lecture 2016

Merci à l’auteure et au Editions Livrior de m’avoir permis de chroniquer ce livre.

Enregistrer

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.