Les chiens – Allan Stratton (littérature jeunesse)

box livresque

Les chiens Allan Straton

Titre : Les chiens
Auteur : Allan Stratton
Édition : Milan
Nombre de pages : 320
Date de sortie :  21 octobre 2015
Prix : 9,99€ ebook – 14,50€ broché
Achetez Les chiens sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Cameron, un ado qui doit fuir un père hyper violent, s installe avec sa mère dans une ferme isolée. La maison a été le théâtre d une tuerie familiale, un demi-siècle plus tôt. Cameron enquête sur ce drame, et découvre peu à peu de nombreuses similitudes entre le passé et son histoire personnelle présente… Une histoire dense et sombre où le passé et le présent s entremêlent pour donner à ce récit une force bouleversante

Et moi, j’en pense quoi ?

Cameron vient de déménager. Sa mère, du genre inquiète, vient, une fois encore, de l’entrainer dans un déménagement d’urgence. Parce qu’elle croit, non, elle est persuadée, que son père les a retrouvés et les observe dans une voiture garée de l’autre coté de la route.

Ce ne serait pas encore si grave si leur nouvelle maison n’était pas une vieille ferme toute moisie où il s’est passé des choses affreuses.
Enfin, s’y est-il réellement passé des choses affreuses ou est-ce l’imagination de Cameron qui a tout inventé ?

Un roman jeunesse oui, mais un bon roman jeunesse.

Ce livre je l’ai choisi parce que j’aimais bien la couverture. Et qu’il me semblait en avoir entendu du bien sur un blog. (Si c’est le cas je n’ai pas retrouvé le blog en question, et je ne m’attendais pas non plus à ce genre d’histoire. Du coup en ai-je vraiment entendu parler ?)

J’ai découvert assez agréablement que, bien que s’adressant à un public adolescent, l’histoire est bien écrite et tient la route.

On navigue tout du long entre plusieurs mondes ;  celui de l’imagination (trop) débordante de Cameron, celui des souvenirs, aussi bien les siens que ceux qu’ils récolte à droite, à gauche, le monde physique bien sur, mais aussi un quatrième, plus insidieux. Un monde qui fait un peu peur et qui nous fait douter de Cameron.
Mais ce monde est-il un monde éthérique ou psychotique ? Dans quelle mesure peut-on faire confiance à Cameron ?

Jusqu’à la dernière page nous hésiterons. Qu’est-ce qui est réel ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ? Cameron s’en rend t-il seulement compte ? Est-il fou ? Est-ce-que les fantômes existent pour de vrai ?

Le rythme est très bon. Les personnages sont sincères. On s’attache sans problème au héro et les autres, bien que peu présents, ne sont pas survolés pour autant.

C’est une petite lecture très agréable qui plaira à celleux qui aiment les histoires de fantômes et les enquêtes.

En résumé :

Les points résolument positifs : Un bon rythme, une ambiance très bien retranscrite, quelques frayeurs aussi.
Les points qui le sont hélas moins : Une fin qui aurait pu être plus surprenante mais qui contente tout de même.

Enregistrer

Enregistrer

4 thoughts on “Les chiens – Allan Stratton (littérature jeunesse)

  1. Le genre de livre que j’aurais adoré pouvoir partager avec mes belettes mais la plus jeune reste bloquée sur les BD et les histoires type Max et Lily (à 13 ans j’aimerais que ça évolue) et la plus grande n’aime que les mangas, les livres tirés ou dont sont issus les films et série TV (Divergente, Vampire Diaries, Twilight) ou ceux qui relatent des histoires vraies (le scaphandre et le papillon)… C’est ma plus grande déception, il y a tellement de livres dont j’aurais aimé pouvoir parler avec elles (Des fleurs pour Algernon par exemple)…
    1. Ça peut encore changer, elles sont jeunes 😉
      Il suffit peut-être d’un seul titre qui sorte de ce qu’elles lisent et qui les accroche vraiment bien pour qu’elles s’ouvrent au reste.

      (Je ne connaissais pas Des fleurs pour Algernon. Je viens de l’ajouter à ma wish-list/pense bête. Ça a l’air sympa).

      1. C’est un de mes livres préférés. J’étais peut-être un peu trop jeune quand on me l’a offert, il est quand même triste mais il m’avait quand même beaucoup plu.

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.