Les animaux fantastiques : Vie & habitat – J.K. Rowling

Les animaux fantastiques : Vie & habitatTitre : Les animaux fantastiques : Vie & habitat
Faux manuel scolaire
Pays d’origine :
Royaume-Unis
Thèmes :
créatures magiques – Harry Potter
Autrice : J.K. Rowling
Édition : Folio Junior
Nombre de pages : 128
Date de sortie :  29 octobre 2009
Prix : 12,90€ broché – 5,99€ numérique
Acheter Les animaux fantastiques: Vie & habitat sur Amazon.
Toutes les critiques de la saga Harry Potter :
Harry Potter à l’école des sorciers. Harry Potter et la chambre des secrets (version illustrée). Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban. Harry Potter et la Coupe de Feu. Harry Potter et l’Ordre du Phénix. Harry Potter et  le Prince de Sang-Mêlé. Harry Potter et les reliques de la mort. Harry Potter et l’Enfant Maudit. Poudlard Le Guide Pas complet et Pas fiable du tout – Nouvelles de Poudlard : Héroïsme, Tribulations et Passe-temps Dangereux – Nouvelles de Poudlard : Pouvoir, Politique et Esprits frappeurs Enquiquinants.

Il en dit quoi le résumé ?

Voilà rien de moins que l’un des livres de classe de Harry, ou du moins sa copie conforme. Celui-là, c’est marqué sur la première page, il le partage avec son copain Ron Weasley, « parce que les pages du sien sont décollées ». La préface est due à Albus Dumbledore en personne. Ce manuel est précieux pour quiconque s’aventurerait au pays des sorciers, et évidemment passionnant pour tous ceux qui s’intéressent à l’univers de Harry.

L’auteur, Newt Scamander (Norbert Dragonneau pour nous autres Moldus), présente tous les animaux auquel ce bon vieil Hagrid est tellement attaché : hippogriffe, horklump, loup-garou et autre manticore, de l’acromantula au yeti ! Chacun fait l’objet d’une présentation détaillée qui comporte une description de l’animal, ses principales particularités et sa classification par le ministère de la magie, selon sa dangerosité. Évidemment, comme nombre d’écoliers, Harry et son copain Ron n’ont pas pu s’empêcher d’écrire sur les pages, émaillant la lecture de leurs commentaires facétieux…

Et moi, j’en pense quoi ?

Le vrai faux manuel écrit par le plus connu des magizoologiste est un livre se présentant sous la forme d’un index des créatures magiques peuplant l’univers créé par J.K. Rowling.
À travers ses descriptions nous en apprenons davantage sur les centaures et le peuple de l’eau, deux espèces ayant explicitement demandé à figurer au rang des animaux et non des êtres quoique leur capacité à parler avec les humains les y ait autorisé. Mais aussi sur l’augurey, le bundimun, les farfadets, le kelpy et un long chapitre sur les dragons.

Mélanges de créatures inventées par l’autrice et d’autres plus communes puisées dans diverses mythologies de par le monde ce dictionnaire nous renseigne sur nombre d’animaux  rencontrés au cours de soins aux créatures magiques et sur beaucoup d’autres dont nous n’avions jamais entendu parler.

Le chapitre concernant les habitats protégés et la façon dont les sorcier.e.s les cachent aux humain.e.s grâce à des sorts repousse-moldus ou encore en les rendant incartables (un sort qui, comme son nom l’indique, empêche quiconque de tracer une carte de l’endroit en question) nous permet de nous rendre compte de l’important travail effectué par Rowling pour construire un univers crédible et extrêmement fourni.

L’encyclopédie du célèbre Newt Scamader (Norbert Dragonneau) que possède tou.te.s les étudiant.e.s de Poudlard.

Ce n’est pas une lecture indispensable et elle peut parfois sembler un peu longue dans le sens où il n’y a pas d’histoire. Le livre est vraiment conçu comme une petite encyclopédie, et il est assez rare de lire ce genre d’ouvrage de la même façon qu’un roman. Mais elle n’en reste pas moins agréable et c’est un sympathique complément aux romans.

Les notes ajoutées par Harry et Ron sont quant à elles parfois drôles ou judicieuses mais généralement inutiles. Quelques allusions à la passion d’Hagrid pour les créatures les plus dangereuses, une anecdote de Ron ou encore un dessin moqueur au chapitre concernant les trolls mais rien de fondamentalement indispensable ou particulièrement amusant.

Je regrette aussi que cette édition soit dépourvue de la moindre illustration. Chose qui aurait été bien utile pour se figurer certaines créatures. Défaut qui a, il me semble, été corrigé dans la nouvelle édition sortie cette année et que j’ai, du coup, bien envie de me procurer…
Aussi, si je me prends à rêver, je me dis qu’une édition illustrée par Jim Kay, pour aller avec les albums, serait trop bien. Même si, vu la passion qu’il semble leur vouer, il y a des risques pour que la page réservée aux acromentules soit le plus horrible jamais réalisée.

Défi lecture 2017En résuméShima Halloween

Points résolument positifs : un bestiaire varié et un complément sympa.
Point hélas négatif : manque d’illustrations.

5 thoughts on “Les animaux fantastiques : Vie & habitat – J.K. Rowling

    1. J’aurais envie de dire oui, car outre les descriptions des différentes créatures on a aussi une partie historique pour les contextualiser dans le monde de Harry Potter. Ça parle du ministère de la magie, d’incidents avec des moldus, ce genre de choses. Après rien n’empêche un.e non fan de le lire quand même comme un livre de cryptozoologie « normal » et de voir les parties avec le ministère de la magie comme une mise en abyme folklorique 😉

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.