Le Miracle de La Vie – Clarke & Midam

Le Miracle de La Vie - Clarke & MidamTitre : Le Miracle de La Vie
One shot
Bande dessinée
Pays d’origine :
Belgique
Thèmes : 
enfant – parentalité – humour (noir)
Auteur : Clarke
Avec la participation de Midam sur certains gags
Édition : Dupuis
Collection : Expresso
Nombre de pages : 48
Date de sortie :  5 mai 2004
Prix : 12€ (épuisé)
Acheter Le Miracle de La Vie d’occasion sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Il y a les auteurs qui s’émerveillent des premiers sourires du nourrisson, des premiers pas et des premiers mots de l’enfant, des premières manifestations d’indépendance de l’adolescent. Clarke n’est pas de ceux-là. Pour lui, le nourrisson est une créature étrange juste bonne à produire borborygmes et excréments, l’enfant une machine à fabriquer des cadeaux de fêtes des pères innommables et l’ado un être boutonneux et léthargique qui fait regretter illico les étapes précédentes. Avec un sens aigu de l’observation et une méchanceté réjouissante, Clarke fera sourire (jaune) tous les parents qui ne pourront pas nier que, quelque part, il a raison. Un album qui fera également réfléchir tous les futurs parents… qui ne le deviendront sans doute jamais après cette lecture !

Et moi, j’en pense quoi ?

Avec leur air blasé les personnages sont presque drôle d’entrée de jeu. Que ce soit leur non-réaction face aux grands-parents gaga qui ne remarquent pas qu’iels ont emprunté « leur » bébé à la voisine d’en face, l’adulte qui rame pour faire sortir trois mots à un gamin teubé comparé à un dresseur d’escargots ou le père qui note « au cas où » les dépenses occasionnées par son fils maladroit, on a envie d’y croire. On se dit que le thème se prête à plein de situations cocasses, que l’humour noir et pas de très bon gout est souvent le plus drôle et que bon, les dessins, à défauts d’être extraordinaires de détails et de fioritures sont quand même sympas et expressifs. Enfin quoi, Clarke niveau franco-belge c’est quand même une référence.

Des parents dépassés qui veulent échanger leurs enfants, des non parents qui fêtent le fait de ne pas en avoir et des labradors. Franchement, sur le papier cet album avait tout pour me plaire.

Sauf que non. Même si « ça aurait pu » le scénario reste toujours un peu en deçà du vrai bon mot qui fera rire, les personnages, à force d’être blasés en deviennent barbants et les idées ne sont pas toujours très originales.

Le Miracle de La Vie - Clarke & Midam

Ce n’est pas un mauvais album pour autant, il se laisse lire et parfois il prête même parfois à sourire mais il est très oubliable. Honnêtement j’aurais râlé si je l’avais acheté et non loué, ce qui est loin d’être un bon signe.

Au niveau du dessin, je l’ai dit, c’est du Clarke donc c’est relativement agréable (du moins si on aime son style, ce qui est mon cas). Le problème c’est que c’est très très très statique. Presque aucun mouvement, aucune vie, aucune énergie. C’est très décevant quand on sait ce que cet illustrateur sait faire.

Sans grande surprise les seules planches à m’avoir réellement décroché un sourire ont été scénarisées par Midam…

Du coup, à moins de vraiment détester les enfants et d’avoir l’humour facile je ne conseillerais pas vraiment cette BD.

En résuméChallenge BD 2017

Point résolument positif : quelques gags sympas.
Points hélas négatifs : des dessins mous, un scénario pas très marrant, des gags qui tombent à plat.

Enregistrer

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.