Kokekokkō ! 16 vues du japon – aAlex, Delphine, Ulysse Malassagne…

Kokekokkō ! 16 vues du japonTitre : Kokekokkō
Recueil
Bande dessinée
Thèmes : 
Japon – carnet de voyage – découvertes – tranches de vie
Auteur.e.s : Collectif composé de Yatuu, Nini, Priscilla Moore, Sylvie Bessard, Jolie Blanchin, Delfine, aAlex, Jibé, Cyrielle, Yllya, Remka, Rémi Maynègre, Martin Faynot, Florent Chavouet, Ulysse Malassagne et Dreamy.
Édition : Issekinicho
Nombre de pages : 320
Date de sortie :  4 novembre 2015
Prix : 25,50€ couverture dure – 21,50 € couverture souple
Acheter Kokekokko sur Amazon.
Lire un extrait sur le site de l’éditeur.

Il en dit quoi le résumé ?

16 dessinateurs français, 16 expériences du Japon. Qu ils soient expatriés de longue date ou partis quelques semaines à la découverte du pays du soleil levant, accompagnez-les dans cette carte blanche de 320 pages de bandes dessinées où se mêlent récits de voyages, rencontres insolites et vie quotidienne (bien loin d être zen et de tout repos !).

Et moi, j’en pense quoi ?

Une recueil que  j’ai eu l’occasion de me procurer lors du dernier salon Made in Asia. (Oui, je dois toujours te parler des originaux achetés ce jour là ainsi que des fanzines, I know…)

Kokekokkō ! 16 vues du japon

Comme le titre l’annonce ce (gros) livre renferme 16 histoires dessinées par 16 illustrateurices qui ont voyagé (ou ont habité) au Japon. Chacun.e à sa façon nous narre une anecdote, une découverte, une aventure, qui lui est arrivée au pays du soleil levant. A travers le regards de tou.te.s ces passionné.e.s on (re)découvre le Japon, sa culture, ses bizarreries et ses innombrables trucs qui font rêver.

Pour les lecteurices déjà familier.e.s du pays, et plus encore celleux y ayant déjà mis les pieds, je présume, il n’y a pas grand chose à apprendre de nouveau. Mais pour peu qu’on apprécie le style carnet de voyage BD (ce qui est tout à fait mon cas) ou qu’on ne se soit jamais vraiment renseigné sur le vrai Japon (un peu différent de celui qu’on fantasme quand on lit des mangas, quand même) il y a vraiment moyens de passer de bons moments à la suite des différent.e.s protagonistes.

Kokekokkō ! 16 vues du japon

Des styles graphiques variés.

Inévitablement on accrochera pas pareil à tous les styles présentés ainsi qu’à la façon dont les anecdotes et souvenirs sont raconté.e.s.
Ainsi j’ai particulièrement aimé les récits (et les dessins) d’aAlex, Delphine, Ulysse Malassagne et Rémi Maynègre. Tous dans des styles différents mais qui correspondent bien à ce que j’apprécie dans ce genre de compte rendus de voyage.

J’ai aussi adoré le style graphique de Cyrielle, Priscilla Moore et Yllya mais un peu moins leur façon de raconter, plus proche du guide touristique que de la bande dessinée.

Kokekokkō ! 16 vues du japon

Tous les récits ou presque nous apportent une vision personnelle et parfois nouvelle du Japon. Qu’iels parlent de culture, nourriture, légendes, touristes ou boulot, les auteur.e.s nous transportent l’espace de quelques pages dans un morceau de leur vie tantôt drôle tantôt impressionnant.

Étrangement, je n’ai reconnu aucune des personnes ayant contribué à ce recueil. Je suis pourtant le travail d’un nombre considérable d’auteurs et d’autrices de BD mais celleux ci étaient visiblement passé.e.s sous mon radar. Ce qui va me faire un paquet de sites à découvrir, de pages à aimer et de nouveaux livres à acheter. Je ne vous dit pas merci, Issekinicho éditions…
(Bon, en fait si, parce que certains titres ont l’air vraiment sympa).

Kokekokkō ! 16 vues du japon

En résumé Un mois au Japon avec Hilde et Lou

Points résolument positifs : La variété de styles et d’histoires, les tranches de vie qui font voyager. Globalement, des dessins très chouettes.
Point hélas négatif : Deux ou trois histoires (une minorité) que je n’ai trouvées ni spécialement intéressantes, ni extrêmement bien dessinées, ni vraiment drôle.

Enregistrer

One thought on “Kokekokkō ! 16 vues du japon – aAlex, Delphine, Ulysse Malassagne…

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.