Kaamelott tomes 5 à 7 -Alexandre Astier, Steven Dupré & Benoît Bekaert

Kaamelott tome 5 : Le Serpent Géant Du Lac De L'Ombre Kaamelott tomes 5 à 7 -Alexandre Astier, Steven Dupré & Benoît BekaertTitre : Kaamelott
Tomes 5 à 7
Bande dessinée
Pays d’origine :
France – Belgique
Thèmes : 
fantastique – chevalier – humour
Nombre de volumes vf : 7 (en cours)

Scénario : Alexandre Astier
Dessin : Steven Dupré
Couleur :  Benoît Bekaert
Édition : Casterman
Collection : KAAMELOTT
Nombre de pages : 48
Date de sortie :  24 novembre 2010, 26 novembre 2011, 25 mai 2013
Prix : 13,95€ album – 9,99€ numérique
Acheter Kaamelott tome 5 : Le Serpent Géant Du Lac De L’Ombre, Kaamelott tome 6 : Le duel des mages, Kaamelott tome 7 : Contre-Attaque En Carmélide.
Lire aussi les critiques de Kaamelott tomes 2 à 4.

Kaamelott tome 6 : Le duel des mages Kaamelott tomes 5 à 7 -Alexandre Astier, Steven Dupré & Benoît BekaertIls en disent quoi les résumés ?

Tome 5 : Certains jurent avoir été attaqués… D’autres disent que le légendaire reptile n’a tout simplement jamais existé, qu’à force d’avoir peur des choses, on finit toujours par les voir. Le monstre calédonien est-il réel ? Les Chevaliers Perceval et Karadoc ne peuvent que l’espérer, car par ordre du Roi Arthur, ils ne rentreront pas à Kaamelott avant d’avoir accompli la quête du Serpent Géant du Lac de l’Ombre.

Tome 6 : La toute-puissance de Merlin est remise en question. Sous peine de perdre le prestigieux poste d’Enchanteur de Kaamelott, il devra prouver ses pouvoirs et affronter les mages qui viendront le défier. Le sombre Elias de Kelliwic’h parviendra-t-il à vaincre Merlin en duel et prendre sa place auprès du Roi Arthur ?

Tome 7 : La Carmélide est attaquée ! Les vaisseaux d’un mystérieux peuple ennemi, venus des mers du Nord, fendent le sable des côtes. Le perfide assaillant n’hésite pas à enlever la Reine Guenièvre pour faire pression sur le Royaume de Logres. Léodagan acceptera-t-il l’aide de Kaamelott et la participation des troupes d’Arthur à la bataille ? Ou tiendra-t-il coûte que coûte à conserver son autonomie militaire ? L’heure est-elle vraiment aux règlements de compte avec son gendre ? 

Kaamelott tome 6 : Le duel des mages Kaamelott tomes 5 à 7 -Alexandre Astier, Steven Dupré & Benoît Bekaert

Kaamelott tome 7 : Contre-Attaque En Carmélide Kaamelott tomes 5 à 7 -Alexandre Astier, Steven Dupré & Benoît BekaertEt moi, j’en pense quoi ?

Et voilà, j’ai terminé tous les tomes (actuellement sortis) de cette série. Hélas mon opinion n’a pas beaucoup changé depuis le premier.
Je n’y ai toujours pas retrouvé l’humour du début de Kaamelott alors que les histoires s’insèrent normalement dans les premières saisons).

Tome 5 : Il prend (encore) Perceval et Karadoc comme personnages principaux et l’histoire pourrait être sympa si ces deux ci n’étaient toujours aussi arrogants et imbus de leur personnes. C’est, malgré ça, le tome qui m’a le plus plus. Le gag récurant fait presque sourire, les personnages secondaires sont plus intéressants que dans les autres volumes et la résolution est inattendues (enfin, plus ou moins). Si tu veux vraiment en lire un c’est celui ci que je te conseillerais.

Tome 6 : Un duel absurde et inutile entre Merlin et Élias pour savoir qui des deux deviendra (ou restera) l’enchanteur officiel du roi.
Je ne sais pas comment c’est possible mais en BD même Merlin devient arrogant et insupportable. Élias c’est normal, c’est dans son caractère. Et comme il est le seul a être compétant il à presque le droit d’être vaniteux. Mais Merlin, franchement ?
Tout le tome se concentre sur le duel et vu qu’on sait dés les premières pages qu’Arthur n’a aucune intention de licencier Merlin il n’y a aucun suspense. Même la chute on l’a voit venir dés le début.

Kaamelott tome 5 : Le Serpent Géant Du Lac De L'Ombre Kaamelott tomes 5 à 7 -Alexandre Astier, Steven Dupré & Benoît Bekaert

Tome 7 : Fin du tome précédant une question était posée qu’en a la nature d’Excalibur, on pouvait donc s’attendre à ce qu’une réponse ou même un début de réponse nous soit apporté dans celui ci… Or, comme tu commences à t’en douter, il n’en est rien, la question n’est même pas évoquée.
Arthur et Genièvre sont en vacances en Carmélide. Celle ci se fait attaquer et Léodagan va décider de régler le conflit a sa manière, même si celle ci est condamnée à l’échec. Ce n’est pas le plus mauvais tome, il y a quelques bons retournement, avec Genièvre ou Bohort entre autres, mais ça n’a pas été suffisant pour m’intéresser véritablement à l’intrigue. La faute aux personnages, toujours nullement attachants.

Pourquoi une telle différence d’humour entre la série et la BD ?

Je n’ai jamais fait partie des fans boys et girls d’Astier. Le gars m’a toujours semblé (peut-être à tort) un peu trop imbu de lui même dans les rares interviews que j’ai vues et il ne m’a jamais donné l’impression de quelqu’un avec qui je pourrais m’entendre. J’ai trouvé l’Exoconférence sympa sans plus, je n’ai jamais su terminer ses autres spectacles tant je n’ai pas accroché au ton et si j’ai relativement bien apprécié Kaamelott c’était toutes fois sans la transformer en une sorte de culte. Cette BD s’inscrit peut-être simplement, de son premier à son dernier tome paru, parmi ses travaux auxquels je n’accroche pas du tout.
J’ai tout lu parce qu’on me les avait prêté et que j’avais un peu de temps mais si le tome 8 sort un jour je passerai mon tour.

Kaamelott tome 7 : Contre-Attaque En Carmélide Kaamelott tomes 5 à 7 -Alexandre Astier, Steven Dupré & Benoît Bekaert

Pour moi l’humour de Kaamelott (ou peut-être même l’écriture d’Astier) s’adapte très mal à la BD. Elle relève les pires cotés de tous les personnages et en fin de compte aucun ne nous parait sympathique ou attachant. Du coup les tenants et aboutissants de chaque histoire nous paraissent futiles et il devient très difficile de se sentir concerné.

Au niveau du dessin ce n’est ni mieux ni pire que dans les premiers tomes. Je n’accroche pas du tout aux personnages tirés de la série mais le reste (décors et figurants) s’en sort plutôt bien. C’est traditionnel et dans un style que je ne recherche pas mais correct.

En résumé

Points résolument positifs : Quelques bons gags et personnages secondaires sortants du lot pour redorer le blason de certains tomes.
Points hélas négatifs : Zéro attachement aux personnages en raison de leur personnalité exécrables, généralement peu d’enjeux.

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.