I Hunt Killers – Barry Lyga

I Hunt Killers - Barry LygaTitre : I Hunt Killers
Tome 1
Roman – Thriller
Thèmes : 
tueur en série – enquête – adolescents
Nombre de volumes vf : 3 (terminé)
Nombre de volumes vo : 3 (terminé)

Auteur : Barry Lyga
Édition : Le Masque
Collection : MsK
Nombre de pages : 350
Date de sortie :  20 mars 2013
Prix : 16,50€ broché – 11,99€ numérique
Acheter I Hunt Killers sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Et si le plus dangereux serial killer au monde était… votre propre père ?
À Lobo’s Nod, petite ville tranquille des États-Unis, nul ne veut croire que le corps de jeune fille retrouvé dans un champ est l’œuvre d’un serial killer. Jazz, lui, en est convaincu. Et il sait de quoi il parle puisqu’il n’est autre que le fils d’un criminel célèbre dans tout le pays pour avoir assassiné des dizaines de femmes. Son père est en prison mais Jazz, lui, est libre et n’a qu’une crainte : que l’opinion le désigne comme le coupable idéal. Il décide alors de faire équipe avec le shérif et de mettre à profit les enseignements de son père dans l’espoir de démasquer le véritable coupable… Mais est-ce si facile quand on a reçu le goût du sang en héritage ?

Teinté d’un humour noir et grinçant, I Hunt Killers est un thriller palpitant et totalement addictif !

Et moi, j’en pense quoi ?

Voilà un livre dont j’avais un peu entendu parler à sa sortie et que je n’ai loué en janvier à bibliothèque que parce qu’il était mis en avant sur un présentoir mais que je n’avais pas envie de lire plus que ça.
Ou, pour être plus exact, je me souvenais d’un résumé un peu différent de celui que j’ai lu en quatrième de couverture une fois de retour à la maison. Ce quia refroidit le peu d’ardeur que j’avais déjà à son égard.

Pourtant j’ai fini par l’attaquer. pas envie de l’avoir loué pour rien.

Un début qui fait grincer des dents.

Le début est lourd. Vraiment. J’ai cru plus d’une fois que j’allais abandonner ma lecture.
Le héro est un gamin relativement insupportable qui se croit plus intelligent que tout le monde parce que son paternel lui a appris à être un parfait psychopathe, à analyser rapidement les gens et à toujours avoir une longueur d’avance sur eux. Bien sur le vieux est en prison depuis quelques années mais toujours aujourd’hui Jazz ressent les effets pervers de l’éducation qu’il a reçue. Il est arrogant, possède un sourire qui fonctionne mieux que le forçage de pensées des vampires de Vampire Diary et a du mal à considérer les autres êtres humains comme autre chose que des clients. Le terme utilisé par son père pour qualifier ses victimes (potentielles).

Et un ado de 16 ans comme ça je ne te cache pas que c’est insupportable.

La police à la traine, le héro aux intuitions formidables.

Dés les premières pages on découvre qu’il y a eu un meurtre dans la petite ville où vit Jazz et, alors que les débiles de la police locale ne le prenne que comme un cas isolé, notre héro, lui, va tout de suite capter qu’il s’agit d’un tueur en série. Et pas n’importe quel tueur en série mais bien un détraqué qui reproduit les mêmes meurtres et mises en scène que le père de Jazz. Et il ne va surement pas s’arrêter au premier. Le problème c’est que le padre à un palmarès à trois chiffres. Si on laisse faire l’imitateur il ne restera bientôt plus personne à Lobo’s Nod.

Vont suivre plusieurs chapitres allant de bof à relou où Jazz va tout faire pour que les flics le prennent au sérieux et où il va mener sa petite enquête parallèle.
J’aurais laissé tomber si la copine et le meilleur ami n’étaient intervenu.e.s. Ces deux personnages vont pousser Jazz a changer, à devenir moins arrogant et plus sympathique. Iels vont tellement bien faire leur boulot que je vais commencer à m’attacher un peu à ce petit con prétentieux et que je vais même aller jusqu’à apprécier la suite de l’enquête.

Une fin par trop prévisible.

L’auteur va réussir à nous surprendre parfois et à rendre un contre la montre plutôt bien rythmé.
La fin n’est hélas pas très originale, je la voyais venir depuis un moment. Cela dit, comme il s’agit du premier tome d’une trilogie cette fin était presque obligatoire pour qu’il reste quelque chose à raconter.

Donc, c’est un bouquin correct. Sans plus mais correct. Qui s’améliore au fil des pages. Je n’aurais pas franchement tendance à le recommander chaudement mais si tu aimes les thrillers il pourrait tout à fait te faire passer un bon moment.
En ce qui me concerne je ne sais pas si je lirais la suite un jour. Il y a un peu trop d’autres livres qui me font d’avantage envie.

En résumé

Points résolument positifs : Une fois passés les premiers chapitres le rythme devient bon et l’intrigue parviens à intéresser.
Point hélas négatif : Le héro est super insupportable au départ, la fin est trop prévisible.

Défi lecture 2017

Enregistrer

3 thoughts on “I Hunt Killers – Barry Lyga

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.