Généalogie d’une sorcière – Benjamin Lacombe & Sébastien Perez

Généalogie d'une sorcière - Benjamin Lacombe & Sébastien PerezTitre : Généalogie d’une sorcièreGénéalogie d'une sorcière - Benjamin Lacombe & Sébastien Perez
Coffret composé de l’album La Petite Sorcière et de Grimoire de Sorcières
Album
Pays d’origine :
France
Thèmes :
  sorcières – apprendre à être soi-même
Scénario : Sébastien Perez
Dessin : Benjamin Lacombe
Édition : Seuil jeunesse
Collection : Album Jeunesse
Nombre de pages : 120
Date de sortie :  7 novembre 2013
Prix : 30€
Acheter Généalogie d’une sorcière sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Un après-midi où Lisbeth et Edward explorent le grenier à la recherche d’un livre de botanique, ils tombent sur un ouvrage étrange et poussiéreux… En le feuilletant, Lisbeth découvre une galerie de portrait de femmes au destin hors du commun, une généalogie de femmes qui ont été persécutées parce qu’elles étaient différentes : un grimoire de sorcières ! En tournant les pages, Lisbeth n’en croit pas ses yeux : il est dit que sa grand-mère Olga serait une sorcière ( » N’importe quoi ! « ) Mais à la page suivante, la fillette est prise de stupeur : elle découvre un portrait d’elle au milieu d’une nuée de corbeaux.

Et moi, j’en pense quoi ?

Un très beau coffret qu’on peut trouver un peu cher mais qui revira les fans de Benjamin Lacombe.

L’histoire navigue entre deux arcs narratifs, la découverte de la nature de sorcière de l’héroïne et la disparition du petit voisin. Ce qui est peut-être un peu trop pour un album de 32 pages. Aucun des deux n’a le loisir de se développer comme il le devrait et c’est un peu dommage.
Même en refermant le premier livre on en sait finalement assez peu sur Lisbeth et c’est frustrant. J’aurais aimé la connaitre un peu mieux avant de voir l’aventure commencer, ne serait-ce que pour avoir eu le temps de m’attacher à elle.
Ici, on est balloté.e.s constamment entre les deux directions que veut prendre l’histoire sans jamais véritablement se poser et ça n’aide en rien à l’immersion ou à la concentration.

Généalogie d'une sorcière - Benjamin Lacombe & Sébastien Perez

Si les dessins sont très beaux le scénario manque un peu de profondeur.

Le grimoire qui accompagne l’album et qui est le même que celui que Lisbeth trouve chez sa grand-mère et qui l’informe de sa qualité de sorcière est un objet superbe. Couverture brune texturée et vernis sélectif doré, l’effet est saisissant. Les premières et dernières pages sont recouvertes d’un papier à motifs vieillot en bulles entrelacées comme on en trouve encore dans de très vieilles éditions. Ce n’est pas très beau mais ça renforce le côté très vieux grimoire, c’est plutôt bien joué.

Le papier est épais et faussement vieilli. On retrouve dedans une dizaine de sorcières célèbres qui seraient les ancêtres de Lisbeth. Lilith, évidemment, celle par qui tout a commencé, Méduse, Gretchen la sorcière qui fut tuée par Hansel et Gretel, Jehanne d’Arc, Mona Lisa et encore quelques autres.
Introduites par une double page avec leur portrait et leur date de naissance et de mort elles ont toutes droit à deux ou quatre pages contant leur histoire. De leurs succès à leur décès, souvent précipité. Les pages sont ornées de nombreuses photos d’objets leur ayant appartenu, de dessins et de reproductions diverses et variées.

L’effet grimoire transmis de main en main et perfectionné au fil des générations est assez bien retranscrit. Je regrette un peu que la police d’écriture n’ait pas été choisie pour donner l’impression que tout avait été écrit à la main, le résultat n’en aurait été que plus authentique. Cela dit, ça aurait potentiellement pu compliquer la lecture, dans ce sens je peux comprendre que ça n’ait pas été fait.

Généalogie d'une sorcière - Benjamin Lacombe & Sébastien Perez

Pour conclure je dirais que c’est un coffret d’une grande beauté. Ne serait-ce que pour les dessins il en vaut la peine mais il aurait mérité un peu plus de développement dans son scénario pour que l’on puisse l’aimer pour tous ses aspects.

En résuméChallenge Je lis aussi des albums 2017Challenge Halloween 2017

Points résolument positifs : de très jolis dessins, l’édition du grimoire est superbe et d’une qualité irréprochable.
Point hélas négatif : scénario un peu faible et dispersé.

9 thoughts on “Généalogie d’une sorcière – Benjamin Lacombe & Sébastien Perez

    1. A la base c’est un cadeau donc je ne me plains pas trop du prix mais si je l’avais acheté moi-même je l’aurais probablement regretté, oui. A la limite en occase ça passe 😉
      1. oh effectivement, cela aide a l’avaler plus facilement….lol…bon manque le mot « superbe » dans ma phrase…pucha…lol
  1. Je rejoins Rachel! Mais pour y pallier, je pourrais peut-être le trouver en occasion hé hé !
    J’ai une affiche de Mary Amy à la maison 🙂
  2. J’ai beaucoup aimé le grimoire et son jeu des clins d’œil et des références! Sans oublier les superbes réinterprétations par B.Lacombe d’œuvres connues comme la Joconde! =D
    1. Oui, le grimoire est vraiment superbe, je l’ai aussi préféré à l’album 😀
      Personnellement je crois que mon illustration préférée est Méduse, j’adore vraiment ce dessin.

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.