Fortune Cookies – Silène Edgar

Fortune CookiesTitre : Fortune Cookies
Nombre de volumes vf : 1 (terminé)
Autrice : Silène Edgar
Édition : Bragelonne
Nombre de pages : 142
Date de sortie :  22 janvier 2014
Prix : 7,99€
Achetez Fortune Cookies sur Amazon.
La page FB de Silène Edgar

Il en dit quoi le résumé ?

Bretagne, demain :

Une coupure d’électricité plonge la petite vie de Blanche et Hadrien dans le noir, ainsi que toute l’Europe. Un mystérieux appel résonne sur les ondes : le gouvernement cache qu’il se passe quelque chose au sud… la guerre ? Leur fille est loin, en vacances au-delà des Pyrénées. Hadrien décide de partir immédiatement à sa recherche, mais Blanche a peur.

Paris, après-demain :

État d’urgence, peuple bâillonné. Blanche est devenue Bianca, résistante. Les opposants à la dictature médiatique utilisent les réseaux de consommation pour faire passer leurs messages, sur les barquettes de poulet, les barils de lessive ou dans les fortune cookies, mais, bientôt, il faudra aller plus loin. Bianca trouve de la force entre les bras de Joshua, et jamais elle ne parle ni d’Hadrien, ni d’Élisabeth.

Quelque chose a basculé sur la route.

Et moi, j’en pense quoi ?

Une histoire bien menée. Beaucoup de questions et de suppositions. Parfois quelques longueurs mais en général ça se passe bien.
Une histoire que j’aurais qualifiée de vraiment bonne. S’il n’y avait eu la fin.

Une fin très très désappointante qui laisse un gout de trop peu, de trop rapide.
J’aurais vraiment voulu savoir ce qu’il se passait ensuite. Ce qu’il s’était passé entre les deux périodes racontées. Ce qu’il se passait dans le monde de manière générale. Mais non, l’autrice nous laisse sur le bord de la route sans la moindre explication. Et ça c’est vraiment dommage.

Parce qu’à part ça je n’avais pratiquement rien à reprocher à cette histoire. C’est bien écrit, les personnages, quoique parfois un peu énervants, sont crédibles, l’ambiance est inquiétante et oppressante. Pas inquiétante comme dans un Stephen King mais plutôt comme ce serait le cas si une telle chose arrivait IRL.

C’était vraiment une belle petite réussite. C’est juste très dommage que la fin ne soit clairement pas de la même qualité.

En résumé :

Les points résolument positifs : Une ambiance très bien retranscrite. Un scénario crédible et effrayant par son encrage dans la réalité.
Les points qui le sont hélas moins : La fin qui semble inachevée et le manque de réponses.

Enregistrer

Enregistrer

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.