Diary of Sangchul (Totally Captivated side story) – Hajin Yoo

Diary of Sangchul (Totally Captivated side story) - Hajin YooTitre : Diary of Sangchul
Spin-off de Totally Captivated
Manhwa – yaoi
Thèmes : Travail – volonté de faire ses preuves – amour
Nombre de volumes vf : 1 (terminé)
Nombre de volumes vo : 1 (terminé)

Autrice : Hajin Yoo
Édition : Kwari
Nombre de pages : 128
Date de sortie :  1 novembre 2012
Prix : ? € neuf – à partir de 3€ en occasion
Acheter Diary of Sangchul sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Sangchul, le bras droit de Mookyul ne quitte pas d’une semelle son jeune chef qui monte en puissance dans la hiérarchie du gang. Les bandes rivales et même le big boss de son propre camp essaie de déstabiliser Mookyul. Mais Sangchul est là pour exécuter les ordres, le protéger, comprendre ses états d’âme face aux problèmes difficiles et partager son plus grand secret.

Et moi, j’en pense quoi ?

Un format inhabituel pour ce spin-off de Totally Captivated (dont on reparlera le jour ou je déciderai de le relire) avec une taille de 18x25cm.

Comme son nom l’indique, ce manhwa s’attarde sur l’histoire de Sangchul, le bras droit de Mookyul, de son engagement par le grand patron jusqu’à l’arrivée d’Ewon. Événement qui marque le début de la série Totally Captivated.

Celleux qui n’ont pas lu ToCa risquent de ne pas vraiment se passionner pour ce récit (et cette critique). Quoi qu’il est possible que ça leur donne justement envie de lire l’œuvre d’origine.

Pleins feux sur un personnage discret et énigmatique

Sangchul est un personnage que j’avais beaucoup apprécié dans ToCa mais il est vrai qu’il y était resté assez effacé et qu’on en apprenait fort peu à son sujet. Ce spin-off remédie à cela et nous découvrons comment le grand patron l’a recruté pour veiller sur son poulain tout juste lâché dans la nature avec une équipe sous son commandement. Eh oui, le fidèle Sangchul a commencé sa carrière au coté du Boss en tant que taupe. Ce n’est pas exactement comme cela qu’on l’imaginait.

Diary of Sangchul (Totally Captivated side story) - Hajin Yoo

On va donc le suivre pendant un moment, alors qu’il se fait à ce nouveau patron qu’il trouve au départ, comme tous ses collègues, bien trop jeune. Ce sera aussi l’occasion de voir comment comment Mookyul est parvenu à s’assurer du soutient et du respect de ses subordonnés, ce qui n’était pas gagné d’avance au vu de la réputation de toutou du big boss qu’il se trainait.

Finalement on suit autant l’évolution de l’un que de l’autre. On comprend d’où vient le respect et l’affection que Sangchul porte à son jeune patron et on prend un vrai plaisir à suivre cette brève partie de leurs vies.

Parfaitement dans la lignée de Toca

Ce volume est un vrai plus apporté à la série originale. On prend plaisir à retrouver les personnages que l’on connait déjà et on en apprend plus, sur Sangchul bien sur, mais également sur la relation qui lie Mookyul au Big Boss. On découvre comment ils se sont rencontrés ainsi que la nature réelle de l’accord qu’ils ont passés.

Tout comme la série de base ce tome est drôle, tantôt sensuel et même émouvant. Il peut être une porte d’entrée très correcte pour découvrir l’univers Totally Captivated même s’il parlera évidement plus aux fans déjà convaincu.e.s.

L’esthétique est jolie, les persos sont beaux, même le vieux, et évidement régulièrement érotisés. En particulier Mookyul qui est une diva.

Diary of Sangchul (Totally Captivated side story) - Hajin Yoo

L’existence de cette traduction d’un doujin*, chose qu’on ne voit pour ainsi dire jamais, sauf peut-être chez Taifu pour In these words, me fait encore davantage regretter la disparition de Kwari.

En résumé

Points résolument positifs : Le plaisir de retrouver nos héros, les éclaircissements sur les relations de certains persos.
Point hélas négatif : Je ne vois pas.

* Les doujinshis sont des BD/mangas édités à compte d’auteur généralement sous forme de carnet de quelques dizaines de feuilles. Ils sont aussi bien écrits et dessinés par des amateurs/trices que des professionnel.le.s et vendu le plus souvent en conventions ou en ligne. Ils peuvent se présenter sous forme de fanarts/fanfictions (fan reprenant des personnages qui ne lui appartiennent pas et leur faisant vivre des aventures annexes) ou de suite/ajout par un.e auteur.e à une œuvre éditée dans le circuit traditionnel.

C’est extrêmement répandu en Asie. Chez nous ça commence aussi à l’être mais dans des cercles beaucoup plus spécialisés. Je ne connais aucun.e auteur.e franco/belge vivant de ses BD qui en fasse. Ce qui ne veut cependant pas dire qu’il n’y en a pas. Mais je n’en vois pas à citer en exemple, c’est beaucoup plus réservé aux fans qu’en Asie.

Enregistrer

Enregistrer

2 thoughts on “Diary of Sangchul (Totally Captivated side story) – Hajin Yoo

  1. J’ai bien aimé l’astérisque sur Doujin mais ça mériterait un billet complet reprenant tous les termes que tu utilises 😉

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.