Dédale tome 1 – Takamichi

Dédale tome 1  - TakamichiTitre : Dédale
Tome 1
Manga
Thèmes : 
jeux vidéo – monde alternatif – monstres – survival
Nombre de volumes vf : 2 (terminé)
Nombre de volumes vo : 2 (terminé)

Auteur : Takamichi
Édition : Doki-Doki
Nombre de pages : 200
Date de sortie :  6 juillet 2016
Prix : 8,50€
Acheter Dédale tome 1 sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Reika et Yôko, deux étudiantes, errent dans un gigantesque bâtiment, véritable dédale sans fin défiant l’imagination. Seul indice : un mystérieux message posé sur une table basse signé Tagami, un célèbre créateur de jeux vidéo, qui semble en savoir long sur cet endroit. Quelle est la nature de l’étrange lieu dans lequel elles errent ? Pourquoi Reika et Yôko sont-elles le seul espoir de l’humanité ? Découvrez un « survival » à l’atmosphère unique, où les héroïnes devront garder leur enthousiasme et l’esprit vif pour espérer retrouver le monde réel !

Dédale tome 1  - Takamichi

Et moi, j’en pense quoi ?

Voilà une série courte sur laquelle j’avais envie de me pencher depuis un moment déjà. J’ai hésité à présenter les deux tomes en un seul article plutôt qu’en deux mais au bout d’une longue réflexion de quelques secondes j’ai choisi d’écrire ceci avant d’avoir lu le second tome. Pour faire durer le plaisir et puis parce que j’en avais envie.

Reika et Yôko, deux colocataires bossant pour la même boites de jeux vidéos, se réveillent dans un bâtiment qu’elles ne connaissent pas et qui, après une rapide inspection, semble ne jamais avoir de fin.

Rapidement elles vont se demander si elles sont dans la réalité ou dans un jeux, leur boulot consistant à traquer les bugs dans ces derniers. Mais force est de constater que s’il s’agit d’un jeu il est foutrement réaliste.
Les deux filles vont alors se lancer à la recherche d’une sortie, découvrant au cours de leur route les réactions étranges de certains objets, des répétitions dans le décor, un manque complet de logique de l’univers dans lequel elles viennent de tomber et… des espèces de bestioles dévorant tout sur leur passage et au look assez inquiétant qu’elles vont tenter d’éviter.

Dédale tome 1  - Takamichi

Peut-on vraiment qualifier ce premier tome de survival ?

Les voir crapahuter dans ce monde fait d’appartements empilés les uns sur les autres de façon apparemment anarchique et découvrir des choses sur l’endroit qu’elles parcourent mais aussi sur ce qui s’est passé dans le vrai monde est carrément addictif.
La relation entre les deux colocataires et amies est intéressante et plus on en apprend sur Reika plus on comprend sa façon de fonctionner.

Les deux héroïnes, très différentes l’une de l’autre, n’ont pas la même façon d’aborder ce qui leur arrive. Et si Yôko aimerait retourner à une vie normale dans le vrai monde il est rapidement évident que Reika voit les choses d’un tout autre œil et qu’elle s’éclate comme jamais dans la simulation.

Reika est optimiste, enjouée, voir par moment complètement inconsciente. A travers certains flashbacks on comprend qu’elle n’était pas comme ça dans le vrai monde et plus l’histoire avance plus on comprend qu’elle est davantage chez elle dans ce monde ci que dans celui qu’elle a quitté. Du coup, cherchera t-elle vraiment à s’en échapper ?

Dédale tome 1  - Takamichi Dédale tome 1  - Takamichi Dédale tome 1  - Takamichi

Un premier tome optimiste et visuellement au top.

Au niveau du dessin on part sur quelque chose de très agréable aux décors fouillés et riche. L’intérieur comme l’extérieur des bâtiments est rendu avec beaucoup de réalisme et pas mal de détails.
Le nombre d’idées développées dans un seul tome est époustouflant et promet du lourd pour le second.

Dédale tome 1  - Takamichi

Chose suffisamment rare pour être mentionnée : Sur les deux seules personnages que nous suivons dans ce premier tome, déjà les deux sont des filles, mais en plus l’une des deux est grosse. Et elle n’est même pas utilisée comme ressort comique. Par contre on ne sait pas grand chose sur elle. La série étant terminée en deux tomes espérons que nous en apprendrons un peu plus dans le suivant, même si elle n’apparait pas sur la couverture. A moins que ? J’ai un pressentiment concernant cette couverture mais je n’en dirais rien pour l’instant.

En résumé

Points résolument positifs : Des héroïnes intéressantes, un univers vaste et potentiellement riche, des idées nouvelles à la pelle, des décors classes et fouillés.
Point hélas négatif : Seulement deux tomes. Alors que la série commence aussi bien j’aurais aimé qu’il y en ait plus.

Dédale tome 1  - Takamichi

3 thoughts on “Dédale tome 1 – Takamichi

  1. J’aime bien les séries courtes. Cela offre la possibilité de faire un cadeau sympa sans se ruiner. Et puis, passer son temps à attendre que les tomes sortent c’est usant. Ma grande suit Père & Fils, elle ronge son frein en attendant le tome 6…
    1. Je la comprends, l’attente est tuante parfois, surtout quand certains tomes sont repoussés pour des raisons obscures…
      Du coup, oui, les séries courtes sont cool pour ça 😉 Mais quand j’aime un univers j’aime aussi le voir s’étendre autant que possible (tant que la qualité suit).

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.