Blue Spring Ride tomes 1 et 2 – Io Sakisaka

box livresque

Titre : Blue Spring Ride
Tomes 1 et 2
Manga
Genre :
Shojo, sentimental, school-life
Nombre de volumes vf : 13 (terminé)
Nombre de volumes vo : 13 (terminé)
Autrice : Io Sakisaka
Édition : Kana
Nombre de pages : 192 – 192
Date de sortie :  5 juillet 2013 – 5 juillet 2013
Prix : 6,85€
Achetez Blue Spring Ride sur Amazon : Tome 1 et tome 2.

Il en dit quoi le résumé ?

À son entrée au lycée, Futaba s’est transformée. Douce et féminine au collège, elle devient plus énergique et garçon manqué. La jeune fille veut changer pour ne plus être mise à l’écart par ses camarades. Mais ses nouvelles amitiés sont artificielles et Futaba va bientôt remarquer les limites de son changement de personnalité… Un jeune homme va l’aider à prendre un nouveau départ. Ce garçon ressemble étrangement à son premier amour, serait-ce lui ?

Et moi, j’en pense quoi ?

A l’école primaire Futaba était une petite fille précieuse et coquette. Elle était amoureuse de Ko et tout laissait à penser que Ko était peut-être bien amoureux d’elle aussi. Mais iels ont été séparés en cours d’année à cause d’un déménagement.

A cause de son attitude trop fifille Futaba a été rejetée par les autres gamines de sa classe. Et pour que ça ne se reproduise pas dans sa nouvelle école elle a décidé d’arrêter d’être féminine et est devenue un garçon manqué malgré le fait que ça ne colle pas du tout à sa personnalité.

Par hasard Futaba retrouve Kô dans sa nouvelle école mais le garçon a beaucoup changé. Si bien qu’elle n’est au départ pas certaine qu’il s’agit bien de lui.
Elle croise aussi une fille solitaire qui lui fait penser à celle qu’elle était avant et qui lui plait davantage que les deux pestes avec qui elle traine mais elle n’ose pas aller vers elle vu que l’étudiante est rejetée par les filles de la classe.

Blue Spring Ride tomes 1 et 2

Mieux que ce que ne laissait craindre le pitch ?

Passé le pitch absolument ridicule. Sérieusement, depuis quand les filles préfèrent être « amies » avec des filles rustres plutôt qu’avec des nenettes qui partagent leurs centres d’intérêts ? Nous avons une histoire basique mais étrangement pas inintéressante.

Dans le premier tome l’héroïne va tout faire pour se rapprocher de Kô, bien que celui ci fasse tout pour la tenir à distance. Elle va aussi devoir faire des choix et décider si elle veut vraiment continuer à jouer le rôle d’une personne qu’elle n’est pas.

Quelques personnages secondaires vont venir mettre un peu de dynamisme et finalement on en vient à apprécier cette premier lecture bien qu’elle n’ai rien d’un coup de cœur.

Ce n’est pas un premier tome mémorable mais les personnages ne sont pas désagréables.

Dépasser ses peurs pour devenir soi même

Dans le second tome Futaba, en pleine recherche d’elle même, devient déléguée de classe malgré son caractère un peu introverti. Elle va alors devoir motiver les élèves et maintenir une ambiance sympa dans sa classe. Ce qui ne semble pas gagné. Heureusement , bien qu’il tente de paraitre détaché, veille et n’hésite pas à lui prêter main forte en cas de besoin.

Blue Spring Ride tomes 1 et 2

Sans trop de surprise on retrouve donc rapidement autour d’elle, dans d’autres fonctions relative à la classe, les élèves qui étaient sortit du lot dans le premier tome. Soit une déléguée principale, un sous délégué, une assistante et deux préposés à l’animation. Rien que ça.

, bien sur, le garçon dont elle était amoureuse et pour qui elle a encore certains sentiments confus, est le premier à se proposer de l’aider. 
Makita, la fille timide et laissée pour compte de la classe, tente une perçée.
Murao, la louve solitaire dont Futaba a essayé de s’approcher sans grand succès jusque là.
Et Kominato, un type dont le rôle était un peu flou dans le tome 1 mais qui semble désormais amoureux de Murao.

Blue Spring Ride tomes 1 et 2

Ce tome se déroule presque exclusivement lors d’un camp spécial déléguées auquel participe notre nouveau club des cinq.
Au programme, activités en extérieur, déclaration d’amour et épreuve d’orientation en foret.
Tout ça dans le plus pur esprit shojo.

Au niveau du dessin il est vraiment très agréable et expressif. Pas spécialement poussé et détaillé mais très doux et romantique. C’est le gros point fort de ce manga.

Sans être révolutionnaire ou particulièrement original Blue Spring Ride est un titre assez mignon qui fait son job.
Et c’est finalement tout ce qu’on lui demande.

En résumé :

Les points résolument positifs : Très chouette dessins, une histoire nettement moins cul-cul que ce qu’on pouvait craindre.
Les points qui le sont hélas moins : Jusque là le titre n’est pas très original ce qui risque de le rendre fort oubliable au bout de quelques mois.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

One thought on “Blue Spring Ride tomes 1 et 2 – Io Sakisaka

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.