Arte, tome 2 – Kei Ohkubo

Titre : Arte
Tome : 2. Série en cours
Auteur : Kei Ohkubo
Éditions : Komikku
Nbre de pages : 208
Date de sortie : 19 novembre 2015
Coup de Coeur !

Il en dit quoi le résumé ? Encore ébranlée par des sentiments nouveaux qu’elle a du mal à contenir, Arte est entraînée par Veronica, sa mécène, dans un quartier miséreux de la ville.
La jeune artiste découvre la réalité sordide de la vie d’une ancienne courtisane de renom, qui a sombré dans la déchéance. Alors qu’Arte est sous le choc, Veronica lui demande quel est son rêve d’avenir.
Après cette magistrale leçon de vie, Arte est plus que jamais déterminée à prendre son destin en main et à tracer son chemin.

Et moi, j’en pense quoi ? Un second tome aussi intéressant et bon que le premier.
On en apprend plus sur Veronica, la courtisane, et, comme Arte, on en vient à se demander quel est le vrai visage de cette femme si particulière.
On retrouve aussi Angelo, toujours aussi perturbé par Arte, qu’il a du mal a cerner tant elle lui apparait comme étant différente des autres filles de sa connaissance.

Dans ce tome on fait aussi connaissance avec un nouveau personnage complexe et attachant qu’on devine sans trop de mal être un futur personnage secondaire récurant.

Finalement le grand »absent » de ce tome serait plutôt Léo, dont on ne sait toujours pas grand chose mais je suppose que ces informations viendront en temps et en heure.

Finalement ce tome est aussi bon que le premier. Les dessins sont toujours aussi soignés, les personnages sont complet.e.s et attachant.e.s, le thème est passionnant, c’est un gros coup de cœur.

Point positifs : Les dessins, le scénario très féministe sans « en faire trop », l’attention portée aux tenues. 
Points négatifs : Je ne vois toujours pas.

Cette lecture s’inscrit dans le défi SFFF – diversité, dans la catégorie 9 : Lire un roman graphique, une BD, un manga ou un comic avec une femme pour héroïne.

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.