Angleterre 2016 – 6eme jour – Tintagel et Merlin’s Cave

28 septembre ou à la découverte de la légende Arthurienne.

Pour lire le début de l’aventure c’est par là :

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

Après avoir passé la tête par la fenêtre au matin on aurait pu penser qu’il s’agissait encore d’une journée qui ne s’annonçait pas hyper rayonnante. On avait d’ailleurs assez peu dormi cette nuit là. Ballotés par les bruits du vent et la pluie qui frappait notre mobilhome sans discontinuer.
Malgré tout, les environs immédiat on commençait à les connaitre et nous piaffions d’impatience à l’idée de tous les endroits qu’il nous restaient à découvrir à quelques dizaines ou centaines de kilomètres de là.

Nous avons alors enfourché nos chevaux mécaniques, notre voiture quoi, pour nous rendre dans un haut lieu de légende. Là ou la magie côtoie le divin. Là ou les rois et les druides s’unissent pour ne plus faire qu’un avec le mythe. Là où les dragons volaient encore il n’y a que quelques siècles.
Nous sommes parti pour Tintagel.
Terre ou le roi Arthur aurait été conçu et refuge du puissant Merlin.
Accessoirement il s’agit aussi du château qui aurait hébergé les amours de Tristan et Iseult. Mais je connais moins bien cette histoire là et elle n’est nullement mise en avant dans le village actuel.

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

L’océan, les falaises et le magicien.

Et ce jour là que nous avons découvert que s’il pleuvait sur la lande il pouvait faire très ensoleillé à quelques miles de là. Après cela nous n’avons plus prêté la moindre attention au temps qu’il faisait quand on se réveillait pour choisir notre destination du jour. Et on a bien fait.

Découvrir le château qui se découpe sur l’océan, suivre le chemin escarpé pour aller à la rencontre des ruines, patauger dans la mer à l’entrée de la grotte de Merlin, tout cela est possible là bas. Et pendant un instant, quand on parvient à s’isoler dans un endroit oublié des touristes, on a un peu l’impression de faire partie de l’Histoire.

L’idée d’habiter un tel coin est séduisante. L’endroit est magique même sans magicien, même sans druide, même sans table ronde. Et s’il vaut mieux oublier cet endroit en particulier et les autres lieux à touristes dans la foulée, à cause des loyers et de la fréquentation, je n’enterre pas l’envie d’habiter un jour aux abords des falaises, sur la coté anglaise.

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

(En train de chercher des cailloux pour le collier Dragon de Merlin.)

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

Promenade sur la coté.

Quand on a vu le nombre de marches qu’il fallait monter pour arriver au château, ou à ce qui en reste, nous avons renoncé et nous sommes partis nous promener le long de la coté, à flanc de falaises.
Du coup on a marché bien plus longtemps que si on avait grimpé jusqu’aux ruines. Mais un chemin de berger même s’il monte et descend en permanence, c’est moins désagréable que 10 000 marches d’escaliers. (En réalité moins de 300, mais elles paraissaient vraiment nombreuses vu du bas…)
On pourrait y marcher des heures tant la côte sauvage semble ne jamais vouloir s’arrêter.

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

Quand le temps a commencé à tourner nous avions déjà marché plusieurs heures et l’idée de se retrouver sous la pluie à mi chemin si nous faisions demi tour ne nous emballait pas des masses. Nous sommes alors retournés vers l’intérieur des terres et nous avons coupé à travers champs, croisant vaches et moutons au passage. Le voyage fut beaucoup plus court comme cela et on a mis facilement trois fois moins de temps au retour qu’à l’aller.

Tintagel Castle

Entrée : 8,40£ adulte – 5£ enfant
Ouvert tous les jours en saison sinon de mercredi à dimanche de 10 à 16h/18h (vérifier sur le site)
Navette depuis le village pour rejoindre l’entré. Sinon possibilité d’y accéder à pieds par la route (+/-600 mètres) ou par un chemin à travers la campagne (plus long mais plus beau).
L’accès à la Grotte de Merlin (Merlin’s cave) est gratuit. Les chiens y sont acceptés.
Pas du tout adapté aux personnes à mobilité réduite.
Plus d’infos sur le site.

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne Tintagel ou à la découverte de la légende Arthurienne

(Passages pour permettre d’escalader les clôtures et couper à travers champs.)

 

 

Enregistrer

6 thoughts on “Angleterre 2016 – 6eme jour – Tintagel et Merlin’s Cave

  1. L’ambiance dans la grotte de Merlin devait être sensationnelle ! Les paysages sont magnifiques !

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.