Agatha Raisin, la quiche fatale (tome 1) – M.C. Beaton

Agatha Raisin, la quiche fatale (Tome 1) - M.C. BeatonTitre : Agatha Raisin
Tome 1, la quiche fatale 
Roman
Pays d’origine :
Écosse
Thèmes : 
enquête
Nombre de volumes vf :
10 (en cours)
Nombre de volumes vo :
28 (en cours)
Autrice : M.C. Beaton
Édition : Albin Michel
Collection : A.M. ROM.ETRAN
Nombre de pages : 324
Longueur de la version audio : 6h20
Date de sortie :  1 juin 2016
Prix : 14€ broché – 4,49€ numérique
Acheter Rouge éclipse tome 1 sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin. Agatha Raisin, c’est une Miss Marple d’aujourd’hui. Une quinqua qui n’a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire !

Et moi, j’en pense quoi ?

C’est Sieu K qui a loué le livre à la bibliothèque, en octobre dernier, juste avant qu’elle ne ferme ses portes pour six mois, le temps de quelques rénovations. Et comme cette période est sur le point de se terminer, j’ai décidé de me mettre à sa lecture. Je n’avais juste pas prévu que sa version audio allait me tomber toute crue dans les mains alors qu’il aurait besoin du livre lors de son hospitalisation. L’idée de pouvoir faire deux choses à la fois était tentante, surtout que je n’étais pas en mesure de me focaliser sur la lecture à ce moment-là, et j’ai attaqué un grand rangement de la bibliothèque en laissant Françoise Carrière me conter la première aventure de cette chère Agatha. En deux jours c’était bouclé.

Si, au départ, sa voix m’a semblé un peu trop plate, son interprétation des différents personnages a eu tôt fait de me convaincre.
Surtout que des personnages, il y en a un paquet dans ce premier volume. Dont certains aux noms terriblement interchangeables. Et, ne pas pouvoir retourner quelques pages an arrière pour m’assurer de qui on parlait, m’aurait cruellement manqué si la narratrice n’avait su leur donner à chacun.e une intonation propre.

Une intrigue sympa qui permet aux lecteurices de faire leurs propres déductions.

En ce qui concerne l’enquête, elle met un moment à vraiment démarrer, et sans les descriptions des Costworlds (qui ne font qu’accentuer l’envie que j’avais déjà de les visiter), de la vie au village et les excentricités d’Agatha, j’aurais pu trouver le temps long. Heureusement, l’histoire est fluide, l’humour bien présent et le charme british fait mouche. En fait, bien que je ne comprenne pas à 100% pourquoi, j’ai beaucoup aimé.

Voir cette ex-cadre dynamique troquer son exubérante vie londonienne pour une autre, plus calme, qu’elle a beaucoup fantasmée surtout, à la campagne. La voir prendre conscience que, bien que très polis, les locaux ne souhaitent pas voir d’étrangers débarquer dans leur quotidien. La suivre quand, brute de décoffrage, elle tente de s’imposer par la pseudo-douceur ou par la force, ou quand elle leur dit leurs quatre vérités, quand elle plonge tête baissée dans les problèmes à cause de sa grande gueule ou de son intuition pas forcément à toute épreuve, c’est très drôle. Et bien qu’elle soit irrévérencieuse, un poil manipulatrice et (as)socialement dépendante, on ne peut que s’attacher à elle très vite.

Donc, oui, il y aura d’autres aventures d’Agatha pour moi, et si elles peuvent être à nouveau lues par Françoise Carrière, ce n’en sera que plus agréable.

En résumé

Points résolument positifs : c’est amusant, les personnages sont authentiques, ça fait rêver de la campagne anglaise.
Point hélas négatif : beaucoup de personnages pour un premier tome, parfois on les mélange un peu.

British Mysteries Challenge 2018 Pas de pitié pour les romans !! (challenge et défi Dorothée 2018) Des livres en cuisine 2018Défi lecture 2018 [Challenge] Les Irréguliers de Baker Street

 

7 thoughts on “Agatha Raisin, la quiche fatale (tome 1) – M.C. Beaton”

  1. ah ce premier tome, il aura eu tout un succes…dommage pour la partie meme voix pour tous les personnages….et tout un rangement avec un sacre polar….;)

  2. j’aime beaucoup la série Agatha Raisin, c’est pétillant, réjouissant, frais et j’adore la mauvaise foi du personnage !! 🙂 je viens de terminer le tome 5 et continue à apprécier. Merci, Kobaitchi, j’ajoute ton lien à mon billet du 14 mars (très animal)!

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.