Adulthood is a myth – Sarah Andersen

adulthood is a myth sarah andersenTitre : Adulthood is a myth
Comic
Autrice : Sarah Andersen
Éditions : Andrews McMeel
Collection : Sarah’s Scribbles
Nombre de pages : 112
Date de sortie :  7 avril 2016
Prix : 9,60 €
Langue : Anglais
Acheter Adulthood is a myth sur Amazon.
Ajout de mai 2017 : L’album a enfin été traduit en français ! Retrouve le ici à 15,50€ (et avec une couverture cartonnée) sous le titre « Les adultes n’existent pas ».

Il en dit quoi le résumé ?

These casually drawn, perfectly on-point comics by the hugely popular young Brooklyn-based artist Sarah Andersen are for the rest of us. They document the wasting of entire beautiful weekends on the internet, the unbearable agony of holding hands on the street with a gorgeous guy, and dreaming all day of getting home and back into pajamas. In other words, the horrors and awkwardnesses of young modern life. Oh and they are totally not autobiographical. At all.
Adulthood Is a Myth presents many fan favorites plus dozens of all-new comics exclusive to this book. Like the work of fellow Millennial authors Allie Brosh, Grace Helbig, and Gemma Correll, Sarah’s frankness on personal issues like body image, self-consciousness, introversion, relationships, and the frequency of bra-washing makes her comics highly relatable and deeply hilarious.

Et moi, j’en pense quoi ?

Humour loufoque, auto dérision, petits plaisirs simple de la vie quand on est socialement déficient, petites victoires quand on est en plus abusément trop timide, Adulthood is a myth est la dose de franche rigolade nécessaire pour les jours pas top.

J’ai beau les connaitre par cœur ces strips me font toujours autant ricaner.
Si vous comprenez l’anglais et que vous vous reconnaissez dans mon premier paragraphe, foncez.
Et si vous avez un doute malgré tout allez jeter un œil sur la page de Sarah pour avoir un aperçu de son humour et de ses dessins.

La page facebook de Sarah’s Scribbles.

Les points résolument positifs : C’est drôle, vraiment.
Les points qui le sont hélas moins : Ah. Heu. Ben… En fait, je ne sais pas. Peut être le fait que ce n’est pas traduit en français.
Le plus qui fait plaisir : L’édition ! Le titre et le pull sont tout doux. On ne se lasse pas de les toucher ou même juste de les regarder. Pourquoi n’avons nous rien de tel en francophonie ?

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

5 thoughts on “Adulthood is a myth – Sarah Andersen

  1. ça donne envie mais rien que le résumé en anglais me désespère… Pourtant je suis en pleines révisions d’anglais mais il n’y a rien à faire je suis vraiment pas bonne…
    1. Tu as regardé un peu les strips sur sa page pour voir le niveau ?
      Même si j’ai fait d’énormes progrès par rapport à il y a quelques années je suis toujours loin d’être bilingue. Mais là je trouve que ça va, ça n’est pas trop compliqué. Puis tu as un pro pour te traduire les mots que tu ne comprends pas 😉

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.