3 albums avec des dragons

Le roi Jules et les dragonsLe roi Jules et les dragons

Pays d’origine : Royaume-Uni
Scénario : Peter Bently
Dessins : Helen Oxenbury 
Édition : École des Loisirs
Nombre de pages : 34
Date de sortie :  6 juin 2013
Prix : 5€ poche – 14€ album
Acheter Le roi Jules et les dragons sur Amazon.

Jules, Léo et Gaspard, trois valeureux chevaliers haut comme pas beaucoup de pommes, profitent de l’après midi pour construire un campement à l’orée d’un bois infesté de dragons et de monstres en tout genre. Pendant des heures, ils vont vaillamment les combattre. Hélas, alors que la nuit tombe doucement, des géants sortis de nulle part emportent deux des petits garçons pour les mettre au lit. Jules se retrouve alors seul dans son fort, mais ce n’est pas grave, il est bien décidé à passer la nuit sur place pour empêcher les monstres de revenir. Sauf que la nuit, il fait noir, et que le grand roi commence à avoir un peu peur…

Un petit album sans prétention qui se pose comme une ode à l’imagination des enfants qui, avec une boite en carton et deux-trois bâtons, s’imaginent un château, des dragons et de grandioses batailles.
Une lecture sympathique où se côtoient des moments « vrais » et d’autres inventés par les trois petits garçons.

Les dessins, tantôt en couleur, tantôt au trait, sont doux et un peu old school.

Le roi Jules et les dragons

Le Mystère des dragons disparusLe Mystère des dragons disparus

Pays d’origine : Chine
Scénario : Liang Xiong
Dessins : Hong Duan
Édition : Mille fleurs
Nombre de pages : 30
Date de sortie :  11 avril 2013
Prix : 11,50€
Acheter Le Mystère des dragons disparus sur Amazon.

Il y a bien longtemps, vivait une famille de chasseurs de dragons. Les Tulong.
Ils étaient très nombreux et tous sans exception s’étaient donné pour mission d’abattre un max de dragons. Chose qui, à force de les avoir traqués aussi bien dans l’air que sous l’eau, mena à leur extinction.

Quand les nouvelles générations se rendirent compte de cette disparition, elles prirent peur. Qu’allait devenir les Tulong sans dragons à pourchasser ? Et si les enfants Tulong oubliaient leurs origines et leur lien particulier avec les créatures ? Les membres de la tribu se mirent alors à dessiner et sculpter des dragons pour que leurs descendants continuent à vivre avec le souvenir de cet animal mythique et ne l’oublient jamais.
Mais les représentations ne suffirent pas à tout le monde, et quelques enfants se mirent en tête de retrouver des survivants…

Coup de cœur.

Alors que l’histoire se déroule et que l’on voit les Tulong annihiler une espèce toute entière (sans image gore, on reste quand même dans de la littérature enfantine, hein), on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec ce qu’il se passe aujourd’hui pour bien des animaux. Disparaissant à la pelle à cause d’humain.es égoïstes et cruel.les. Voir ce peuple se mettre à regretter la grande époque des dragons et tout faire pour qu’ils ne soient pas oubliés est a peine réconfortant (car c’est trop tard pour avoir des remords). Et, quand les enfants partent à la recherche des derniers dragons on ne peut s’empêcher de craindre pour leur vie (celle des dragons, pas des gamins). Les enfants, qui avaient tant rêvé d’eux s’étaient-ils mis à les aimer ou souhaitaient-ils seulement marcher dans les pas de leurs ancêtres ?

Pour moi, nous avons là un album particulièrement fort qui pousse à la réflexion. Car s’il est commun de poutrer du dragon dans les contes pour enfants, il est intéressant de voir ce que cette activité peut avoir de néfaste, à force. Et l’analogie avec la façon dont les choses se passent dans la réalité, avec des animaux non-mythologique cette fois, n’échappera pas aux moins petit.es.

Les illustrations sont charmantes, et si le texte laisse planer un doute presque du début à la fin sur le bien-fondé de cette chasse, les dessins, en rendant les dragons bien plus expressifs que les hommes, n’en laissent, eux, aucun quant au parti-pris.

Le Mystère des dragons disparus

Charles apprenti dragonCharles apprenti dragon

Pays d’origine : France
Scénario : Alex Cousseau
Dessins : Philippe-henri Turin 
Édition : Seuil jeunesse
Nombre de pages : 104
Date de sortie :  4 septembre 2014
Prix : 16€
Acheter Charles apprenti dragon sur Amazon.

Cet album réunit deux aventures du jeune dragon : Charles à l’école des dragons et Charles prisonnier du cyclope, suivis d’un cahier spécial présentant les mémoires de Charles ainsi qu’une lettre accompagnée de poèmes et de dessins que Charles adresse à ses parents.

Charles est un jeune dragon pourvu de très grands pieds et d’immenses ailles. Choses qui, déjà, en font un dragon à part et le complexe même un peu. Quand il arrive à l’école des dragons, il se rend en plus compte qu’il ne parvient ni à voler ni à cracher du feu. Une vraie honte. Et alors qu’il n’en faudrait pas plus pour qu’il devienne la risée de ses camarades, le voilà t-y pas qui insiste en passant son temps à écrire de la poésie et à dessiner. Vraiment, Charles n’est pas un dragon comme les autres.

De très beaux dessins et une histoire qui parle de poésie, de différences et de dépassement de soi.
Un langage hélas un poil trop pointu par moment et des sous-thèmes qui risquent peut-être de ne pas trop accrocher les jeunes lecteurices. Mais qu’à cela ne tienne, le vocabulaire, ça s’étoffe, et les livres ça peut se ressortir quand l’enfant à pris 2 ou 3 ans.
Très sincèrement, j’aurais du mal à approcher l’age auquel ce livre devient intéressant, mais il est certain qu’il s’adresse à un public plus âgé que les deux précédents.

Charles apprenti dragon

Le mois anglais 2018 de Lou et Cryssilda.Le roi Jules et les dragons a été lu dans le cadre du challenge un mois anglais. Challenge Je lis aussi des albums 2018
Les trois l’ont été pour « Je lis aussi des albums 2018 ».

 

6 thoughts on “3 albums avec des dragons”

  1. j’aime beaucoup les histoires de dragons…et la tu en proposes 3 superbes…de bien jolis dessins didonc…;)

  2. J’ai présenté un autre album de Helen Oxenbury samedi dernier et j’ai lu entretemps un autre album avec Jules… old school est un bon terme en effet ! L’autre album a l’air d’être dans le même esprit !

  3. nous avons Charles apprenti dragon dans notre pal avec Mimiko, j’ai découvert récemment ce dragon et je l’ai beaucoup aimé !
    Le Mystère des dragons disparus a l’air très sympa, je vais le chercher

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.