1001 dessins faciles à la japonaise – Kamo

1001 dessins faciles à la japonaise - KamoTitre : 1001 dessins faciles à la japonaise
Guide pratique

Autrice : Kamo
Édition : Dessain et Tolra
Collection : Hors collection Dessain et Tolra
Nombre de pages : 128
Date de sortie :  20 mai 2015
Prix : 8,90€
Acheter 1001 dessins faciles à la japonaise sur Amazon.

Il en dit quoi le résumé ?

  • 5 chapitres, divisés en 51 leçons concises et ludiques, avec le niveau de difficulté indiqué, pour apprendre les rudiments du dessin Kawaï.
  • Une maquette dynamique et colorée avec de nombreuses illustrations.
  • Des doubles pages de photos avec des idées de customisation avec les dessins kawaï (T-shirt, couverture de livre, cartes, emballages cadeaux…)

1001 dessins faciles à la japonaise - Kamo

Et moi, j’en pense quoi ?

Envie de gribouiller dans les marges ou sur les sous-bocks des restos sans que ça ne ressemble à… rien ? Mais pas envie d’apprendre les perspectives ou les bases chiantes du dessin, ni spécialement de reproduire à l’identique les modèles sur lesquels tu te bases ?
Alors ce livre pourrait bien être fait pour toi.

Durant un peu plus de 100 pages l’autrice nous donne des astuces pour représenter toutes sortes d’objets et mêmes quelques personnages. On peut les recopier très facilement et, une fois la technique bien dans le poignet, en créer de nouveaux en se passant du livre.

1001 dessins faciles à la japonaise - Kamo 1001 dessins faciles à la japonaise - Kamo

Moyens de transport, gâteaux, végétation, animaux, vêtements, habitations, fêtes en tout genre… Tout, ou presque, y passe et il faut être très difficile pour ne trouver aucune page à son gout.

Sympathique mais montre rapidement ses limites.

Plutôt pas mal si on veut apprendre à faire des doodles mais assez rapidement limité si on veut aller plus loin. Toutes les propositions sont des dessins très simples et il y a fort à parier que l’envie d’aller plus loin pointe très rapidement.
Or, ce n’est pas le genre de bouquin qui te donnera les bases pour dessiner. Ici, pas de proportions, d’observations ou de réalisme mais des conseils et des exemples pour représenter des dizaines et des dizaines d’objets en quelques traits.

1001 dessins faciles à la japonaise - Kamo

Si la technique proposée et la reproduction fonctionnent plutôt bien avec les objets, je regrette qu’il n’y ai aucune explication concrète pour réaliser les personnages. Des conseils sont donnés pour la réalisation de leurs tenues ou leurs expressions (assez peu mais il y en a) mais aucune technique ou astuce n’est apportée pour aider à les dessiner correctement. Læ débutant.e devra se contenter de recopier ceux du livre et ne sera nullement aidé.e pour en créer de nouveau. Peut-être dans un autre titre de la collection ?

En résumé Un mois au Japon avec Hilde et Lou

Points résolument positifs : Les dessins proposés sont mignons et très simples à réaliser. Grace à ça ce titre est accessible aux enfants comme aux adultes.
Points hélas négatifs : Les modèles très simples justement. Si c’est idéal dans les premières pages il aurait été intéressant que mes modèles se compliquent un peu à mesure qu’on avance dans le livre. Le manque d’explication pour réaliser des personnages.

1001 dessins faciles à la japonaise - Kamo

Enregistrer

Enregistrer

6 thoughts on “1001 dessins faciles à la japonaise – Kamo

  1. Pour un enfant c’est génial ! ça peut lui donner envie d’aller plus loin.
    1. C’est ce que je pensais aussi, du coup je l’ai prêté aux dindes dans l’intention de mettre leurs dessins en exemple mais bon, tu sais comment c’est… Elles l’ont eu 3-4 semaines et n’y ont pas touché mais quand j’ai demandé à le récupérer pour faire mon article, là, elles voulaient plus le lâcher -_-

      Enfin, le résultat c’est que j’ai pas eu les dessins…

  2. Chouette quand même, j’aimerais bien découvrir. N’étant pas très douée en dessin, ça pourrait me convenir. J’ai déjà déjà dessiné quelques petites choses au moment d’Halloween avec le livre d’Ed Emberley’s Drawing Book, c’était sympa. Dommage effectivement que le niveau de difficulté n’augmente pas.
    1. Je crois que le mieux c’est de pouvoir le feuilleter avant de l’acheter, comme ça on voit si ça convient à notre niveau ou pas.
      J’avais repéré plusieurs titres dans cette collection mais maintenant j’ai un peu peur que ce soit comme pour celui ci et que le degré de difficulté reste stable. Du coup je retarde et je ne les achèterais probablement que si je les trouve en boutique et que j’apprécie ce que je vois en feuilletant.

      J’ai cherché après des exemples du Ed Emberley’s Drawing Book, il y a l’air d’avoir quelques trucs sympa dedans, je regarderais ça à l’occasion 🙂

Quelque chose à ajouter ? Fais le ici.